Nice au centre du film "Le Premier Cercle"

Vendredi dernier, le Pathé Masséna a mis Nice sur grand écran avec l’avant-première de "Le Premier Cercle", film réalisé par Laurent Tuel dans lequel Jean Réno est à l’affiche.

Après les interventions d’Eric Ciotti, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, et de Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Laurent Tuel lance le clap de sa projection aux niçois.

Dès les premières images, les lieux semblent familiers aux spectateurs ... et puis les plaques d’immatriculation confirment que notre département est à l’honneur dans ce film : le 06 envahi la toile.

Première image : le vol d’une Ferrari monégasque chez un pompiste par deux hommes : deux hommes qui font partis d’un clan d’origine arménienne. Cette famille n’a pas choisi l’intégration, mais bel et bien la violence. L’histoire du clan Malakian se dessine sous la caméra de Laurent Tuel. A sa tête, un truand aussi virtuose que violent, Milo Malakian alias Jean Réno, qui compte passer la main à son héritier, son fils Anton, interprété par Gaspard Ulliel. Le jeune homme aspire à une autre vie, une vie plus "propre". La relation secrète qu’il a avec Elodie (une infirmière de la région), jouée par Vahina Giocante , lui a ouvert les yeux sur le monde violent et sans issue de son père. Il doit sortir de ce cercle...

Derrière ce thriller, c’est l’histoire d’un père, qui a l’espoir que son fils le remplace. Ce fils, justement, refuse le pouvoir de la violence. Il est sobre, poli et bien éduqué. Faudra-t-il qu’il tue son père pour vivre sa propre vie, malgré les liens très forts qui unissent cette famille ?

Dans "Le Premier Cercle" : Violence et Passion se marient dans les paysage de la Côte d’Azur ... de Bordighera à la Camargue.

Mais au fait pourquoi ce lieu ? " C’était une évidence", répond Laurent Tuel, "Les couleurs de Nice sont très riches. Un peu comme la Californie !"

Après un film d’épouvante avec "Un jeu d’enfant" en 2001, après une comédie dramatique avec "Le rocher d’Acapulco" en 1995, après une comédie presque fantastique avec "Jean-Philippe" en 2006, Laurent Tuel signe un thriller avec Le Premier Cercle. Laurent Tuel, un réalisateur éclectique ! Il annonce déjà que son prochain film aura une nouvelle couleur. Et pour Nice Premium, il nous dévoile que le tournage se déroulera en Afrique avec en vue, une histoire de piraterie et de mission humanitaire.

Encore un autre style ? "Oui" !

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message