(Re)découvrir le cinéma italien à l’occasion des 9es Rencontres

De ce soir au 12 juin 2018 se tiendront les 9es Rencontres du Cinéma Italien au Cinéma Rialto . Une semaine pour (re)découvrir la force du cinéma péninsulaire, qui depuis les années 1990, connaît un regain de production. Avant-premières, rencontre avec la réalisatrice Laura Bispuri, projections de films sélectionnés et primés dans de prestigieux festivals, documentaire… 10 films qui représentent une large palette du 7e art italien, avec comme souvent, un encrage dans la réalité mais aussi sur fond de l’Histoire de l’Italie

« UNA QUESTIONE PRIVATA » de Paolo Taviani, Vittorio Taviani avec Luca Marinelli, Lorenzo Richelmy
Durée : 1h24
Sujet : Eté 43, Piémont. Milton aime Fulvia qui joue avec son amour : elle aime surtout la profondeur de sa pensée et les lettres qu’il lui écrit. Un an plus tard, Milton est entré dans la Résistance et se bat aux côtés d’autres partisans. Au détour d’une conversation, il apprend que Fulvia aimait en secret son ami Giorgio, partisan lui aussi. Milton se lance alors à la recherche de Giorgio, dans les collines des Langhes enveloppées de brouillard… Mais Giorgio vient d’être arrêté par les Fascistes.

« FIGLIA MIA » (« MA FILLE ») de Laura Bispuri avec Valeria Golino, Alba Rohrwacher, Udo Kier
Durée : 1h38 – Sélection festival de Berlin 2018
Sujet : Vittoria, dix ans, vit avec ses parents dans un village reculé de Sardaigne. Un jour de fête, elle rencontre Angelica, une femme dont l’esprit libre et l’attitude provocante tranchent avec le caractère posé de sa mère, Tina. Vittoria est fascinée, mais sa mère ne voit pas d’un bon œil ses visites de plus en plus fréquentes à la ferme où Angelica vit comme hors du monde. Elle ne sait pas que les deux femmes sont liées par un secret. Un secret qui la concerne, elle…

« EUPHORIA » de Valeria Golino Avec Riccardo Scamarcio, Valerio Mastandrea, Isabella Ferrari
Durée : 2h00
Festival de Cannes 2018 – Un certain regard.
Sujet : Une situation difficile donne à deux frères éloignés l’occasion de se connaître davantage. Matteo est un jeune entrepreneur prospère, ouvert d’esprit, charmant et dynamique. Son frère Ettore vit toujours dans la petite ville de province où ils sont nés et enseigne au collège local. C’est un homme prudent et honnête. Tous les deux vont découvrir qu’un lien très étroit les rapproche.

« IL PADRE D’ITALIA » de Fabio Mollo avec Luca Marinelli, Isabella Ragonese, Anna Ferruzzo, Mario Sgueglia
Durée : 1h33 – Amilcar du jury et jury jeune festival de Villerupt 2017
Prix du public festival de Bastia 2018
Sujet : Paolo est un trentenaire homosexuel introverti et solitaire qui se remet péniblement de sa rupture avec son ex qui désirait se marier et fonder une famille avec lui. Il rencontre dans une boîte de nuit Mia, une jeune femme enceinte de six mois qui mène une vie dissolue.

« IN GUERRA PER AMORE » (« BIENVENUE EN SICILE ») de Pif avec Pif, Miriam Leone, Andrea Di Stefano
Durée : 1h39
Sujet : New York, 1943. Arturo rêve d’épouser la belle Flora, déjà promise à un chef de la mafia new-yorkaise. La seule façon d’obtenir sa main est de la demander directement à son père, resté en Sicile. Arturo s’engage alors dans l’armée américaine. Il est loin d’imaginer que l’armée a scellé un pacte avec la mafia pour assurer le débarquement en Italie…

« LA VITA POSSIBILE » de Ivano De Matteo avec Margherita Buy, Valeria Golino, Bruno Todeschini
Durée : 1h47
Sujet : La vita possibile est un film sur l’espoir, sur la force des femmes, sur la capacité de naître et de renaître à nouveau. Anna et son fils Valerio fuient un homme qui a détruit leur amour de ses propres mains ; se rebeller est nécessaire, et parfois même, un devoir. Le film raconte qu’une « vie possible », un nouveau chemin existe.

« 7 MINUTI » de Michele Placido avec Ottavia Piccolo, Anne Consigny, Clémence Poésy
Durée : 1h28
Sujet : Italie, de nos jours. L’avenir d’une usine de textile en faillite dépend désormais d’un grand groupe, Rochette&Co. Les nouveaux investisseurs posent certaines conditions afin de ne pas appliquer un plan de licenciements massifs. Une circulaire demande expressément à toutes les ouvrières de réduire leur pause déjeuner de sept minutes, offertes gracieusement en productivité à l’entreprise. Cette injonction est comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête des employées. Lors de la réunion des déléguées du personnel, dix femmes se mettent en accord pour approuver la circulaire. Cependant, une onzième et dernière représentante expose méthodiquement des arguments contraires. L’issue du vote, qui semblait pliée au départ, s’annonce progressivement incertaine…

« DORMEZ PETITES MERVEILLES, IL FERA JOUR DEMAIN » de Rossella Schillaci
Documentaire
Durée : 1h19
Sujet : Jasmina est une jeune femme de 24 ans qui vit en prison avec ses deux enfants : Lolita, deux ans, et Diego, qui a seulement quelques mois, alors que son fils un peu plus grand vit avec sa grand-mère. Le film suit de près le quotidien de cette petite famille, les mois passants, pendant les moments d’espoir, d’attente et de résistance. Les petits gestes de tous les jours, le bain, le repas, les promenades le long des couloirs de la prison révèlent le drame auquel toutes les mères feraient face dans une situation similaire : le choix entre élever ses propres enfants, proches d’elle, mais en prison, ou les laisser libres sans elle pour une durée indéterminée. Un portrait intime et touchant sur la maternité, la responsabilité et les choix, et sur l’énergie vitale de l’enfance, capable même de transformer le monde carcéral.

« DOGMAN » de Matteo Garrone avec Adamo Dionisi, Edoardo Pesce, Marcello Fonte (Prix d’interprétation masculine Cannes 2018)
Durée : 2h00 – Sélection Cannes 2018
Sujet : Dans une banlieue déshéritée, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, voit revenir de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui, très vite, rackette et brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il fait alors l’apprentissage de la trahison et de l’abandon, avant d’imaginer une vengeance féroce…

« SICILIAN GHOST STORY » de Fabio Grassadonia, Antonio Piazza Avec Julia Jedlikowska, Gaetano Fernandez, Corinne Musallari
Durée : 1h57
Sujet :Dans un village sicilien aux confins d’une forêt, Giuseppe, 13 ans, disparaît. Luna, une camarade de classe, refuse la disparition du garçon dont elle est amoureuse et tente de rompre la loi du silence. Pour le retrouver, au risque de sa propre vie, elle tente de rejoindre le monde obscur où son ami est emprisonné et auquel le lac offre une mystérieuse voie d’accès. SICILIAN GHOST STORY revisite le mythe de Roméo et Juliette dans le monde impitoyable de la mafia.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message