Clôture du 10è Nice Israël Film Festival

Ce dimanche 26 mars à 19h au Pathé-Masséna

La 10e édition du NIFF (Nice Israel Film Festival) qui a débuté le dimanche 26 février se clôturera dimanche 26 mars, avec la remise des « Mimosas d’Or », récompensant le meilleur des 5 films et des 5 court-métrages en compétition.

Il y aura aussi pour cette cérémonie de clôture au Pathé-Masséna, un invité de renom du cinéma israélien et parrain de la 10e édition du NIFF : l’acteur Roy Assaf (2 fois Ophir du meilleur acteur israélien en 2013 et 2015 - l’équivalent de nos Césars) que le public français a découvert dans la série « False Flag », diffusé sur Canal+.

Cette année le NIFF s’était fixé un objectif : dépasser la barre des 15 000 spectateurs, depuis sa création en 2008. Dimanche 19 mars, lors de la projection du 4e film, cet objectif a été atteint. Une fois de plus le public niçois est au rendez-vous de cette 10e édition du festival. Ce succès, c’est surtout celui du cinéma israélien qui se renouvelle sans cesse : un cinéma libre, engagé, audacieux et toujours proche du réel.

C’est aussi celui de toute une équipe de cinéphiles passionnés, sous l’impulsion de son directeur Alain Enkaoua et de l’Association Bnai Brith Golda Meir, (tous bénévoles), qui comme chaque année reverseront l’intégralité des recettes du festival à des œuvres caritatives.

Le dernier film présenté sera « Our father », où le parcours d’un videur de boite de nuit à Tel-Aviv qui cherche avec son compagne à avoir un enfant sans succès. Une clinique privée promet de très bons résultats mais son prix est très élevé. Le videur va alors accepter d’un petit gangster, une belle somme d’argent contre quelques services douteux.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message