Coup d’envoi des Manca

Quel festival MANCA en 2016 ? La trente septième édition du festival MANCA devrait porter en sous titre : « la théorie des cordes ». En effet, malgré la baisse des subventions publique, le fil rouge qui lie la qualité des programmes au plaisir du public a été maintenu.

Le CIRM, organisateur des MANCA rayonne sur la scène Nationale et Internationale. Il collabore pleinement avec joie et enthousiasme dans les domaines de la formation et de la recherche au magnifique projet que constitue la toute nouvelle Université Côte d’Azur.

Pour François Paris, directeur du CIRM et des MANCA : "Les fondations de notre iceberg sont solides, elles reposent sur le professionnalisme, le savoir-faire et la légitimité artistique de notre équipe. Nous ferons donc peu pour ce festival, peu mais très bien !".

Le coup d’envoi de la manifestation sera donné ce soir au musée national Marc Chagall, à 20h

Au programme, le récital violoncelle et technologies , solo I , , interprété par la violoncelliste Séverine Ballon.*

Ce concert présente des œuvres suscitées par la violoncelliste (Bedrossian, Blondeau) et deux commandes de Mstislav Rostropovitch (Berio et Lutoslawski) pour les 70 ans du mécène Paul Sacher en 1976, devenues depuis des œuvres majeures du répertoire.

Les Manca présentent lors de ce concert d’ouverture, une création de la compositrice italienne Francesca Verunelli dont la partie électronique a été réalisée dans les studios du CIRM avec Camille Giuglaris.

*En co-production avec les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message