Des futurs antérieurs pour la 35e édition des Manca à Nice

Ce festival a pour principal objectif de mettre en valeur les jeunes talents et les nouvelles technologies musicales. C’est un festival dont l’horizon est l’avenir. Le thème de cette édition est d’ailleurs : Futurs Antérieurs.

Une volonté de mêler le futur et le passé, hier et demain. Les Mozart de demain sont peut-être ici, d’où une multiplicité des champs de recherche, de quêtes de nouveaux talents. L’invité d’honneur 2014 est la Chine à l’occasion du 50° anniversaire des relations franco-chinoises.

Qu’est que la musique, sinon écrire des mots avec des sons. Ecouter le murmure de la musique, des sons et des mots. La villa Arson accueillera le festival en donnant aux arts plastiques la réplique avec l’art sonore.

Les MANCA sont également l’occasion de créations avec des chorégraphies. On voyage dans l’espace et le temps avec ce festival, on écoute plus que l’on ressent le vent et le Meltem au chantier du sang neuf (109 !) nouveau partenaire de ce festival et de la Grèce à la Chine, le voyageur a pour billet et visa la musique. Le temps avons-nous dit ? Le moyen âge devient, par la magie des musiciens, contemporain.

La Chine nous apporte ses traditions musicales et dans un échange de bon aloi découvre nos technologies musicales. Le festival des Manca ne se résume pas, comment pourrions-nous résumer ses multiples finalités ? Création, innovation, transmission des savoirs, émotion, partage et jumelage avec d’autres villes, d’autres pays et d’autres cultures.

La Chine cette année et pour la première fois des solistes venus de Shanghai sur la scène de l’opéra de Nice. Le thème Futurs antérieurs au pluriel va passionner les grammairiens et rappeler à certains d’entre nous les leçons de l’école primaire quand on y apprenait encore quelque chose. Les MANCA 2014 sont donc un lien entre le passé et le futur, le présent étant ici le pont, la passerelle entre hier et demain.

Le futur antérieur étant l’affirmation au présent de ce qui sera fait prochainement et bien entendu les MANCA sont l’expression de ce temps des conjugaisons, tourment des écoliers de jadis. 35° édition déjà ! Un festival maintenant bien huilé, bien rodé, mais lequel ne s’endort pas sur ses acquis et maintient la qualité et aussi la quantité de sa programmation pour le plus grand plaisir des festivaliers, un festival dont la règle se résume en un mot : La Culture.

Thierry Jan

Plus d’infos sur : www.cirm-manca.org/manca2014/

Renseignements : info@cirm-manca.org

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message