Le festival entre Nicole Kidman et Al Gore

Nicole Kidman, qui aura 50 ans le mois prochain, est la star d’excellence au Festival de Cannes cette année.
En plus de sa carrière déjà impressionnante, l’actrice australienne est présente avec quatre films cette année au festival. « Je suis à une étape de ma vie où je veux faire croire que j’ai 21 ans et que je commence ma carrière », a dit Kidman aux journalistes lundi. « Je veux essayer de nouvelles choses et soutenir des réalisateurs auxquels je crois. »
Ce lundi avec le grec Yorgos Lanthimos, présentait le film The Killing of a Sacred Deer, un drame familial avec Colin Farrell et Alicia Silverstone.

L’autre événement du soir, c’était le retour sur la Croisette de l’ex vice-président américain Al Gore avec le film de Bonni Cohen et Jon Shenk Une suite qui dérange.
S’agit de la suite du film choc Une vérité qui dérange ou on peut voire Gore poursuivre infatigablement son combat pour former une armée de défenseurs du climat et exercer son influence sur la politique climatique internationale. Présenté en séance spéciale sortira en salles à novembre.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message