La Messe de Willet : les artistes présents en grand nombre à Saint-Pierre d’Aréne

Willette est un artiste Montmartrois, un peu anarchiste et surtout révolté contre l’hypocrisie des biens pensants. C’est cet homme qui initia la messe des artistes par sa prière composée le 28 juin 1914 sur la tombe d’Auguste Villiers de l’Isle-Adam.

Ce même jour tombait sous les balles d’un terroriste l’héritier de l’empire des Habsbourg, incendiant par son geste criminel l’Europe. Cette prière était prémonitoire, un salut des gladiateurs : ‘Ave Domine, moritori te salutant.’

Cette messe fut organisée pour la première fois le 17 février 1926, treize jours après la mort de ‘Pierrot’ surnom de Willette, à Saint Germain l’Auxerrois à Paris.

Un grand tribun disait toujours : « Je vous remercie tous. » sans citer personne, ainsi il ne froissait pas les susceptibilités.

Willette serait satisfait, sa messe est pérenne, elle dure le temps de cette exposition.

La messe de Willette, une très belle entrée en Carême, un moment qui ne s’oubliera pas et marquera de l’empreinte de cet artiste toutes les personnes présentent à cet office des cendres.

Les artistes venant y prier pour ceux qui vont mourir dans l’année. Il ne s’agit donc pas d’un hommage à ceux disparus, mais d’une prière à Dieu dédiée aux artistes qui trépasseront dans l’année.

Ce sont de nombreux artistes qui exposent dans l’église Saint Pierre d’Arène de Nice. Toutes les expressions artistiques y sont représentées, la peinture, la sculpture, la photo pour le plaisir des yeux, pour la beauté des couleurs, pour la pureté ou au contraire la brutalité des lignes.

L’être humain a cinq sens et il fallait également satisfaire l’ouïe, l’art lyrique et la musique étaient également représentés. Pour ne froisser personne nous ne citerons pas les artistes. Un grand tribun disait toujours : « Je vous remercie

L’église était pleine, bien trop exiguë pour cette foule qui communiait à la prière de cet artiste décorateur du Chat Noir. Cette année la messe des artistes ouvrait d’une certaine façon les portes de la prison ; des détenus ayant participé à la création artistique. Par les couleurs, ils sortaient de l’univers carcéral. La magie fut aussi présente à cet office ainsi que l’art lyrique.

La messe de Willette dont le thème de cette année était : EX-VOTO, avait une dimension internationale étant diffusée en Syrie et à Taiwan. D’ailleurs les deux premières lectures étaient faites en Arabe et en Chinois.

L’église inaugurait ses nouveaux bancs, pour cette cérémonie ouvrant le temps de pénitence des chrétiens où ils vont durant 40 jours cheminer vers la Pâque et la résurrection, leur résurrection, celle qui sera couronnée glorieusement dans la nuit opaque et noire où Jésus descendit aux enfers avant de vaincre pour toujours la mort.

Alors ces artistes disparus dont on a lu la liste des noms, ne sont pas morts, ils vivent, c’est là la grandeur de notre Foi, la vie a triomphé de la mort, Jésus a effacé le péché d’Adam et par le baptême, nous sommes, comme Jésus, chacun des fils de Dieu.

Un EX VOTO est soit un merci pour une grâce reçue ou une demande, cheminons sur les sentiers où les pierres sont vivantes et nous serons exaucés dans nos demandes et nos prières, nous pourrons dire Merci !.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message