Accueil > Cultures / Spectacles > Le cycle des conférences "Les anglais à Nice" s’achève en concert

Le cycle des conférences "Les anglais à Nice" s’achève en concert

[ Renato Ferrari - Nice Premium ] • 13|05|2012 • Mis à jour le : 13/05/2012 • Réagissez !
Partager sur Facebook Partager sur MySpace Partager sur Netvibes

Conférence-visite « L’église anglicane de Nice et sa restauration » suivi d’un concert « If music be the food of love » Ce Dimanche 13 mai 2012 à 15 heures à Eglise anglicane de Nice -11 rue de la Buffa –Nice

Le cycle des conférences "Les anglais à Nice" s'achève en concert Ce week-end, le cycle de conférences proposé par la Ville de Nice et sa délégation du Patrimoine Historique, Archéologie, Langue et Culture niçoises, menée par Jean-Marc Giaume, s’achève. Pendant trois mois, d’éminents intervenants ont offert leurs connaissances à une salle comble et passionnée, sur les trois siècles de présence anglaise à Nice.

Ce cycle s’achève ce dimanche 13 mai 2012, par un après-midi inédit où seront proposés à partir de 15 heures, une conférence-visite sur la restauration de l’Eglise anglicane suivie d’un concert de musique anglaise.

Intervenants : Le Père Letts, recteur de Holy Trinity Church, Jean Marc Giaume, Délégué au Patrimoine Historique de la Ville de Nice, Conseiller Métropolitain, Jean-Baptiste Griesmar, architecte DPLG, Rachel Karam, architecte DE, Alexandre Dellion, chef du chantier, tailleur de pierre, Florence Laugier et Jean-Pierre Bellion, maîtres verrier.

Cette conférence-visite sera suivie par un concert « If music be the food of love » par la Société de Musique Ancienne de Nice°.

Musique anglaise des XVIIe & XVIIIe siècles : Henry Purcell, Georg-Friederich Haendel, John-Christopher Pepusch.

Avec Claire Gouton, soprano - Marie-Claire Bert & Gianni Rivolta, flûtes à bec - Sibylle Schuetz, viole de gambe - Michaela Chétrite, clavecin.


°Formé de musiciens et chanteurs des Alpes-Maritimes, l’Ensemble de la Société de Musique Ancienne s’impose depuis 1992 comme l’un des meilleurs interprètes régionaux des musiques du XVIe au XVIIIe siècle. Sa structure mosaïque permet d’aborder tout le répertoire de musique de chambre de cette période en recevant régulièrement chœurs et musiciens invités en son noyau fixe. Attachés à la restitution des œuvres sur instruments d’époque, les musiciens allient leurs connaissances historiques à une interprétation à la fois vivante, tendre et colorée.


Par Renato Ferrari - Nice Premium

Réagir à cet article


Un message, un commentaire ?


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum qui etes vous

Articles de cette rubrique

  • L'art des Troubadours à La GaudeL’art des Troubadours à La Gaude Cela fait douze ans que Trobarea fait rayonner le "Trobar", l’art des troubadours dans les Alpes Maritimes et plus particulièrement le Pays Grassois. Trobaréa c’est la rencontre d’artistes, venant (...) - suite
  • Rencontre avec Aïni IftenRencontre avec Aïni Iften Aïni Iften, comédienne et conteuse française d’origine kabyle, était présente à la deuxième édition du festival Les Murmures de la Villa, ce week-end à Carros. Elle raconte les sources de son inspiration. (...) - suite
  • L'art du spam à la Villa ArsonL’art du spam à la Villa Arson Depuis le 6 juillet, la Villa Arson à Nice accueille l’exposition des cinéastes et plasticiens libanais, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige. C’est en discutant avec Eric Magnon, directeur du centre (...) - suite

Publicité

EN UNE

Voir les dernières actualités