Lectures patrimoniales : Nice rencontre « Joseph-Rosalinde Rancher »

La Lecture Patrimoniale de ce vendredi 24 mars à la Bibliothèque Romain Gary sera consacrée à Joseph-Rosalinde Rancher, présentée par Rémy Gasiglia, Universitaire – Conférencier. Les extraits seront lus par Sylvain Casagrande, Universitaire – Lecteur.

Les « Lectures patrimoniales » font découvrir au grand public des écrivains. Niçois ou non, ayant écrit à Nice ou sur Nice en français, italien, niçois, anglais ou en toute autre langue, ces écrivains appartiennent désormais au patrimoine niçois.

··· Joseph-Rosalinde Rancher (1785-1843)

Né à Nice, Joseph-Rosalinde Rancher est employé de l’administration française en Italie sous Napoléon Ier, puis de l’administration de sa ville natale sous la Restauration sarde. Musicien et poète, il est une personnalité de la vie intellectuelle et mondaine niçoise. Quoique maniant avec aisance le français, il écrit essentiellement en nissart, composant une série de poèmes satiriques, deux grandes épopées héroï-comiques, 76 Fabla nissardi et nombre d’œuvres diverses, dont des poésies de circonstance. Maîtrisant aussi bien la littérature gréco-latine que la culture populaire carnavalesque, il donne libre cours à un comique truculent, ainsi qu’à une ironie mordante qui lui attire certaines mésaventures. Simultanément, il est le peintre réaliste de la Nice de son temps et exprime une philosophie faite de pacifisme, de compassion pour ceux qui souffrent, d’amertume devant les vices humains et de fatalisme. Son talent et l’importance de son œuvre font de Joseph-Rosalinde Rancher le père de la littérature nissarde moderne.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message