Les recettes "niçoises" d’ici et d’ailleurs du Père Gil Florini

On peut paraître surpris par ce recueil de cuisine écrit par un prêtre. Le père Gil serait-il épicurien ? Ce serait s’arrêter au 1° degré de cet ouvrage. Il nous donne d’ailleurs lui-même la réponse : "Ce recueil ne prétend rien d’autre que de partager un plaisir".

Le partage, on est bien loin d’Epicure et de son âme égoïste. Ce curé pas comme les autres : chanteur, éleveur de chevaux, bénissant les portables et les animaux, nous dévoile une autre facette de sa personne avec son livre. Le père Gil aime la cuisine et cuisiner.

Durant la présentation de son recueil, il fait d’ailleurs une comparaison biblique entre la pomme du péché originel et la cène. Deux repas, l’un qui condamne et l’autre qui sanctifie. Ce repas se renouvelant chaque jour depuis 2 000 ans.

Le livre du père Gil, mais laissons l’expliquer lui-même : « Ce recueil n’est pas un cours de cuisine niçoise. Ce sont des recettes que j’aime préparer. Je les ai volés à ma mère, à ma tante, à des chefs et à des amis. »

Son livre au format peu banal, trouvera sa place dans votre cuisine, là où vous œuvrez pour étonner vos invités. Vous pourrez alors remercier ce curé pas comme les autres en dégustant ces recettes « niçoises » d’ici et d’ailleurs.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message