77è anniversaire de l’Appel du 18 juin : honneur au Général De Gaulle , l’homme qui dit "non"

Le 16 juin 1940 suite à la démission du Président du Conseil, Paul Reynaud, le général de Gaulle décide de partir le lendemain pour l’Angleterre afin de poursuivre le combat. Depuis Londres, le général de Gaulle prononce, le 18 juin 1940 sur les ondes de la BBC, un appel à la résistance invitant les Français à refuser la défaite et à combattre. Le 18 juin 1940 fait désormais partie du patrimoine national. Son évocation déconsidère au point de l’annihiler le message et l’image même du maréchal Pétain dans les films documentaires sur la période. Il est, dans tous les manuels d’histoire, le repère de l’honneur, du courage et de l’espérance. Il est inscrit dans les mémoires françaises comme une des plus grandes dates d’un grand passé.

Ce dimanche 18 juin à 12 heures, à place de la République où une statue représentant le Général de Gaulle est érigée, les autorités de l’État et les élus nationaux et locaux commémoreront le 77e anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940.

Des discours seront prononcés par la Lieutenante-colonelle Marie Christine FIX, Délégué Départemental des Alpes-Maritimes de la Fondation de la France Librre, par Monsieur Éloi Chapelin, Lauréat départemental du Concours national de la Résistance et de la Déportation qui lira le texte du discours du Général de Gaulle, par Monsieur Georges-Francois Leclerc, Préfet des Alpes-Maritimes, qui lira le message du ministre des Armées,

Suivront le dépôt de gerbes, avec la participation des enfants de l’école primaire Jules Ferryet, l’exécution de la Marseillaise et le Chant des Partisans.

Accompagné de son aide de camp, le lieutenant Geoffroy de Courcel, il s’installe provisoirement dans un appartement prêté par un Français, près de Hyde Park, au centre de Londres, au numéro 6 de Seymour Place.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message