Café littéraire : Harkis, un passé qui ne passe pas de Katia Khemache

Une thèse d’historienne, sur ce sujet des Harkis. Ces hommes fidèles à la France dans le conflit algérien entre 1954 et 1962, vont être les ‘oubliés’ de l’histoire.

Si la France se sort tant que mal, plutôt mal d’ailleurs de sa décolonisation, ici en Algérie, les Harkis seront les victimes du désengagement français. Le pouvoir les néglige et ils se retrouvent sans terre. En Algérie ils sont des traitres, leur vie est en danger, en France ils sont, subtilité de la langue française : des supplétifs, ni français, ni on ne sait quoi.

Ainsi c’est un long combat, contre l’ingratitude du pouvoir politique et de la France, qu’ils doivent mener pour faire reconnaître leurs droits. Katia Khemache dans cet ouvrage, nous ouvre l’album du combat des Harkis contre l’administration française.

Quand on sait son caractère tatillon pour des français de souche, on imagine facilement les obstacles qu’on dût rencontrer les Harkis pour se faire reconnaître, la moindre des choses, la citoyenneté française. Un passé qui ne passe pas, un livre richement documenté sur cette période de notre histoire dont les plaies sont encore vives chez les plus anciens de ces rapatriés et réfugiés. Katia Khemache nous offre ainsi à travers sa thèse d’historienne, un magnifique témoignage sur les Harkis.

Ses recherches et son travail se concentrent sur le Lot et Garonne, les camps où furent parqués ces hommes, femmes et enfants. La riche documentation sur les échanges entre les autorités préfectorales et les ministres concernés, nous laisse découvrir le mépris des politiciens de la V° république envers ces fidèles serviteurs de la France.

Ce livre devait exister, il est à la fois un témoignage et surtout un hommage envers les Harkis. Oui et le titre choisi par l’auteure, est très explicite, les Harkis ne sont pas le passé, car ils ne passeront pas dans les trappes de l’histoire, Ils sont et grâce à ce livre, seront encore demain présent dans nos mémoires.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message