Café littéraire : L’histoire secrète de J.R Tournoux

Tout commence dans les années ‘30’ avec la Cagoule et s’achève au début des années ‘60’ avec l’OAS. Entre ces deux dates, on trouve tous les malaises, soubresauts et malheurs de la France.

Entre des politiciens responsables de la défaite, en 1940, des chefs de nos armées partagés entre des sentiments pas toujours très républicains, un régime de Vichy qui essaye de donner à la trahison une image acceptable, la France et la III° république succombent et seul un lointain appel lui rend son rang et son honneur.

Puis ce sont les guerres coloniales et l’Algérie avec une OAS plus proche des idéaux Vichyssois que de ceux de la France. L’auteur nous décrit ces soldats perdus, des égarés de l’histoire. Histoire secrète ?

Cet ouvrage nous fait songer à un film : Lacombe Lucien ; l’histoire est cruelle, elle ne pardonne jamais et malheur à ceux qui se sont trompés. Laval lors de sa condamnation ne dit pas autre chose.

Il n’est pas de notre intention de défendre ce politicien, traître à son pays, nous souhaitons simplement poser la question, ce livre nous y engage, où commence la trahison ?

L’auteur en 1962 montre un réel courage à publier ce livre en pleine guerre d’Algérie et moins de vingt ans après la libération de la France. Le lecteur de ce début de XXI° siècle y puisera utilement les éléments pour bien comprendre les enjeux futurs ; même si ces derniers ont radicalement changé, ils répondent toujours à la même alternative : la liberté ou la dictature, la haine et la guerre.

Un ouvrage indispensable pour notre époque.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message