Café littéraire : La Révolution française de François Furet et Denis Richet

Une révolution au nom de la liberté qui sombra dans la plus effroyable dictature. Un roi dépassé par les événements et qui laisse faire les marchands d’illusions, perdant son trône, son pouvoir et sa vie.

Un quart de siècle de guerre et de despotisme, voilà le vrai fruit de la révolution. Les auteurs nous montrent sans concession cette société et les acteurs politiques où le ridicule atteindra des sommets avec la Théophilantropie ; puis la dictature de la vertu, la loi des suspects suffisant à vous envoyer au hachoir national.

La révolution ou la légalisation du crime d’Etat. Une des périodes les plus sombres de notre histoire, pourtant qualifiée d’ère de la liberté et des lumières. Avec Robespierre la guillotine ne risque pas de rouiller, avec le directoire, elle ne chôme pas non plus, s’y ajoute la corruption et le gouvernement des fripons.

Bonaparte met fin à dix ans de troubles et de révolutions de palais en instituant le Consulat. Ce livre s’achève ainsi le 18 brumaire, mais les français ont-ils conquis la liberté ?

Un livre dont certains aspects sont toujours d’actualité, un livre sur cette période abordé sur les plans sociologiques et économiques, ouvrant ainsi une autre vision de cette période peu glorieuse humainement pour la France.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message