Café littéraire : Le dernier témoin de William Reymond et Billie Sol Este

On en a tant dit et écrit sur l’assassinat de Kennedy le 22 novembre 1963 à Dallas, alors un livre de plus ? Oui et non, l’auteur avait déjà publié JFK autopsie d’un crime d’Etat. Cette fois il nous dévoile le complot avec le témoignage d’un des acteurs de cet attentat.

Avec patience, William Reymond reprend l’enquête, non comme le ferait un policier, mais bien plus librement, à la manière d’un journaliste.

Il va, à travers le Texas, démêler cet écheveau complexe et arrive à prouver et démontrer qui a donné l’ordre d’assassiner Kennedy. Il démontre également l’existence de ce mystérieux deuxième tireur. John Kennedy et surtout son frère Robert détestaient Johnson et souhaitaient pour la campagne de 1964 s’en débarrasser.

C’était là un vrai casus belli avec ce Texan dont la seule ambition était de devenir président des Etats-Unis. Le clan Kennedy lui avait brûlé la politesse en 1960. Johnson attendait son heure et pour cela était prêt à tout. Ce livre nous démontre les mécanismes de cet attentat. Johnson devenu président fit éliminer ceux qui en savaient trop ou allaient parler.

On assista à une épidémie de suicides étranges. Billie Sol Este en se confessant, soulageait sa conscience, mais surtout répondait à une énigme criminelle du XX° siècle. Le livre paru en 2003 soit quarante ans après l’assassinat de Kennedy est la confession de ce dernier témoin âgé de 78 ans à la parution du livre.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message