Café littéraire : Pasteur de Patrice Debré

Patrice Debré est lui-même médecin, c’est important de le souligner. La médecine rend ainsi un hommage à Louis Pasteur. Il n’était qu’un chimiste, pas un médecin. Pourtant, la médecine lui doit ses progrès.

Patrice Debré nous entraine dans son livre, plus qu’une biographie, dans l’intimité de Louis Pasteur. On découvre ses combats, sa lutte contre des maladies, ses études sur les fléaux agricoles (phylloxera) ou des animaux de la ferme. Puis Pasteur va s’intéressera à l’hygiène, à l’asepsie, l’antisepsie. Ses recherches vont l’amener à lutter contre la rage. On connait la suite.

Pourtant à la fin du XIX° siècle ce n’était pas évident. Il aura de nombreux adversaires, certains envieux de son talent, d’autres aveuglés par des conceptions dépassées. De tout temps il y a eu une querelle des anciens et des modernes. Pasteur n’y échappe pas et devra se battre contre une médecine plus proche des médecins de Molière et refusant ses théories modernistes et hygiéniques.

Patrice Debré nous trace avec brio cette histoire de la médecine au milieu du XIX° siècle où un homme osa braver les canons imbéciles de la tradition. De plus ce livre est un excellent guide pour aborder la physique, la chimie, la biologie et la médecine.

A La fois historien et enseignant, Patrice Debré nous offre, à travers son livre sur Louis Pasteur, une passionnante évocation des querelles médicales, là aussi, plus motivées par les intérêts égoïstes d’hommes rétifs à toute modernité, que par le progrès pourtant canon de la science.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message