Menton 1914-1918 : Chronique d’un Guerre Mondiale

Ce livre ou plutôt cet ouvrage, car fruit d’un travail collectif, est un merveilleux almanach de la capitale des citrons, de la Perle de France, et ce durant le premier conflit mondial.

Lors de sa présentation dans la salle du conseil municipal, monsieur le député maire Jean Claude Guibal eut du mal à achever son intervention, trop ému par l’enjeu et le devoir de mémoire envers les fils de Menton qui donnèrent leur vie pour la liberté, le droit et la grandeur de la France. On retint de son allocution la nécessité d’une solidarité qui n’existe plus, l’individualisme étant aujourd’hui la règle avec ce chacun pour soi.

Monsieur le député maire constata le suicide de l’Europe dans cette affrontement entre les deux puissances majeures du continents : France et Allemagne, la durée très courte du XX° siècle, né avec cette guerre dont on fête le centenaire et mort avec le second conflit mondial.

Menton au bout de la France, sa perle comme disait le poète pouvait se retrouver en première ligne si la sœur latine décidait de suivre l’Allemagne son alliée en déclarant la guerre à sa voisine. L’Italie fut tout d’abord neutre puis rejoindra le camp des démocraties en entrant en guerre contre les puissances centrales, Allemagne et Autriche.

Cet ouvrage, œuvre collective dont François Rosso et Valérie Rondelli-Renoux sont les principaux collaborateurs est l’évocation de toute cette histoire, quatre années de feux et de sang, quatre années où il fallut soigner et accueillir les héros blessés dont hélas un grand nombre succombèrent.

Menton, bien que finalement éloignée du front, aura ses pages de gloires dans cette guerre. Les hôtels deviennent des hôpitaux, Jean Claude Volpi l’a développé dans de nombreuses conférences. Les blessés les plus graves viennent ici, sinon retrouver la santé, du moins adoucir leurs agonies et leurs souffrances.

Le cimetière du Trabuquet en est le témoin avec son carré des tirailleurs Sénégalais dont Léopold Sédar Senghor évoquera le prix du sang payé à la France.

Cet ouvrage est un outil précieux pour l’historien, pour l’amoureux de l’histoire, pour ceux qui sont passionnés par la connaissance de leurs racines. « C’est vrai on oubliera…. »

Dit Roland Dorgelès dans les Croix de Bois, Cet ouvrage veut prouver le contraire, il ne faut pas oublier cette guerre, il ne faut pas oublier son horreur, d’ailleurs la guerre est une horreur.

Menton 1914-1918 Chronique locale d’une guerre mondiale est là pour nous remémorer le sacrifice de nos aïeux afin que nous soyons libres et français. C’est plus qu’un devoir d’acquérir ce livre, c’est un hommage et un modeste merci à ceux qui sont tombés il y a un siècle pour défendre la civilisation et la liberté.

Thierry Jan

Renseignements : Archives municipales de Menton, 2 rue saint Charles et www.tourisme-menton.fr

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message