La Faust-Symphonie de Liszt à l’Opéra de Nice

C’est par la puissance dramatique de l’ouverture de Tannhäuser que débuteront les concerts donnés à l’Opéra par l’Orchestre Philharmonique de Nice qui sera placé sous la baguette de son directeur musical, György G. Ràth.

Après le tourbillon wagnérien, le public découvrira la musique du compositeur niçois Henri-Jean Schubnel, Grand prix d’honneur de la Ville, avec sa Cantate Saint-Luc (opus 7) qui mobilisera les voix du Chœur de l’Opéra de Nice dirigé par Giulio Magnanini.

Des voix, renforcées par celle du ténor Dovlet Nurgeldiyev, que l’on retrouvera pour la troisième partie du programme consacrée à la Faust-Symphonie de Franz Liszt, écrite d’après la tragédie éponyme de Goethe.

Une brillante fresque musicale dont chacun des trois mouvements est dédié successivement à Faust, à Marguerite et enfin à Méphistophélès.

Programme de vendredi 1er à 20h30 et samedi 2 février à 16h

RICHARD WAGNER Tannhäuser, ouverture

HENRI-JEAN SCHUBNEL Cantate Saint-Luc, opus 7

FRANZ LISZT Faust-Symphonie, trois études de caractère d’après Johann Wolfgang von Goethe S. 108

Choeur de l’Opéra Nice Côte d’Azur dirigé par Giulio Magnanini

Ténor Dovlet Nurgeldiyev

Direction musicale György G. Ráth

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message