La philarmonie à l’Opéra de Nice

Christian Tetzlaff est estimé comme l’un des plus grands violonistes contemporains et sa venue sur la scène de l’Opéra de Nice pour le concert ces 3 et 4 mars* constitue donc un événement en soi. D’autant qu’il interprétera, avec l’Orchestre Philharmonique de Nice - placé pour l’occasion sous la direction de Roland Böer - le célèbre et sublime concerto pour violon et orchestre (opus 77) de Johannes Brahms, son compositeur de prédilection.

Cette œuvre est l’un des sommets de la musique romantique allemande et exige un niveau de virtuosité bien au-delà des meilleures qualités techniques.

En seconde partie de programme, c’est la Symphonie n°4 en fa mineur (opus 36) de Tchaïkovski, un pilier du répertoire classique, qui est programmée.

Le compositeur a admirablement traduit en musique la richesse et l’inventivité de sa pensée mélodique, soulignée par une science de l’orchestration qui fait sa marque de fabrique.

Exécutée pour la première fois en 1878 à Moscou, cette symphonie demeure l’une des plus jouées au monde.

Johannes BRAHMS : Concerto pour violon et orchestre, opus 77

Piotr Ilitch TCHAÏKOVSKI : Symphonie n° 4 en fa mineur, opus 36

Violon Christian Tetzlaff Direction musicale Roland Böer

Vendredi 3 mars à 20h, samedi 4 mars à 16h

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message