Le Festival " Jazz sous les bigaradiers" tire sa révérence pour 2017 : Du frais et du convivial à La Gaude.

C'est avec une soirée de gala avec la trompette de Paolo Fresu Devil Quartet qui clôturera le festival "Jazz sous les bigaradiers" clôturera l'édition 2017 ce soir à 21h à la Coupole à La Gaude.

Ni Jazz à Nice, ni Jazz à Juan, mais tout proche de la Côte, un Festival « uniquement de Jazz » qui fête sa XXI° édition. Signe de son succès populaire, il reste fidèle à sa formule qui a offert au public et aux musiciens la rencontre des « pointures » internationales et du meilleur du Jazz azuréen, pendant dix jours de concerts.

Des pointures internationales, comme le Paolo Fresu Devil Quartet ou le septet Heptatomic de la pianiste belge Eve Beuvens, se sont alternés aux meilleurs "nationaux" , tel le Ryoko Nuruki Trio, et les plus talentueux azuréens , entre autres Franck Taschini, la Compagnie So What, Nabis, Bright Moments, Chopin Jazz Project, Looking Up Quartet, le duo J.M. Fauchier/P. Singery, Um’ a Zero Trio, Djalamichto Quartet...

Des soirées "jazz et resto" ou "jazz en club" se sont associées aux nombreuses animations de ce Festival devenu incontournable

La Gaude est décidément une terre d’événements, et le festival « Jazz sous les Bigaradiers » reste un de ces rares moments où l’on peut encore assouvir ce plaisir de « vivre ensemble ».

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message