Les spectacles « classiques revisités » de la 14 ème édition de « C’est pas classique » : Un rendez-vous musical pour découvrir ou redécouvrir le classique

Dans le cadre du festival « C’est pas Classique », le Département des Alpes-Maritimes met à l’honneur le classique avec les « Classiques revisités ».

Au programme notamment :

QUATUOR ZAHIR - Cumparsita 1917 - Samedi 3 novembre à 15 h - Salle Athéna

Le Quatuor Zahir est né en 2015 d’une rencontre artistique et humaine entre quatre jeunes saxophonistes du CNSM de Paris. Reconnu sur la
scène internationale, il se produit à travers l’Europe et le Japon. C’est le partage d’une même sensibilité, d’une exigence aiguë et le désir de
renouveler le paysage musical qui unit cet ensemble. Le quatuor proposera des œuvres de genres divers, allant du Tango d’ Astor Piazolla, à la
musique classique de Claude Debussy. Un vrai voyage musical qui séduit à chaque fois le public.

CAFE ZIMMERMAN - « Estro Armonico » de Vivaldi - Samedi 3 novembre à 21 h 15 - Salle Athéna

Café Zimmermann est un ensemble de musique baroque créé en 1999 par le violoniste Pablo Valetti et la claveciniste Céline Frisch. Depuis 2014, Café Zimmermann est accueilli à la Cathédrale Sainte-Réparate de Nice par les Moments Musicaux des Alpes-Maritimes. Il propose de (re)découvrir les concertos pour violons « Estro Armonico » qui ont apporté à Vivaldi sa réputation internationale de violoniste virtuose et compositeur. Ces monuments de la musique pour cordes de la première moitié du XVIIIe siècle sont accompagnés de concertos pour violoncelle composés plus tardivement par Vivaldi.

SPINA BENIGNETTI PIANO DUO - « Récital de piano à quatre mains » - Dimanche 4 novembre à 17 h - Salle Hermès

Le duo Spina - Benignetti propose un programme consacré au répertoire pour piano à quatre mains. Après la célèbre « Fantasia en Fa mineur » de Schubert D940, Eleonora et Michèle joueront les « Six Morceaux op. 11 », une des premières compositions de Rachmaninov, inspirée par le romantisme de Chopin et les symphonies de Tchaikovsky. Pour conclure le programme, la Suite “Souvenirs” qui est un hommage à la danse de salon et à la New York du 1914 du compositeur américain Samuel Barber.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message