En 2018, l’Orchestre Philharmonique a retrouvé les symphonies de Beethoven

En 2018, l’Orchestre Philharmonique de Nice se lance dans une programmation intégrale des œuvres symphoniques de Ludwig van Beethoven, qui se poursuivra jusqu’en 2020, année où l’on célébrera le 250e anniversaire de sa naissance.

Nous entendrons cette année trois grands concertos (premier et troisième pour piano et concerto pour violon), et quatre grandes symphonies : la première, la deuxième, la quatrième et la cinquième.

Chronologiquement, cette programmation nous fera passer de l’année 1800, date de création de la première symphonie, à l’année 1808, date de création de la cinquième.

Le premier concert de cette programmation a eu lieu sur la scène de l’Opéra de Nice.

Au programme, le Concerto pour violon en ré majeur (opus61) suivi de la Symphonie n°2 en ré majeur (opus 36).

C’est György G. Ráth, directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Nice, qui a tenu de façon remarquable la baguette tandis que le violoniste soliste était le talentueux Valeriy Sokolov , époustouflant dans son exécution.

Le public a applaudi à tout rompre à la fin des deux parties du programme.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message