L’Opéra de Nice dévoile sa programmation pour la saison 2018-2019

L’opéra dans sa programmation lyrique, dont le premier ouvrage : Les pêcheurs de perles en novembre 2018 suivi de : Don Giovanni en janvier 2019, puis de : La carrière du Libertin, en mars 2019, œuvre rarement proposée s’achève avec un hommage appuyé à Goethe avec son mythe de Faust. Un film muet réalisé en 1926 évoque Faust une légende Allemande, un hommage au centenaire des studios de la Victorine.

Le programme nous réserve en mars 2019 : La Damnation de Faust et en mai 2019 : Faust. Ainsi Berlioz qui résida à Nice et Gounod seront l’un et l’autre à l’honneur, de quoi comparer les avantages de la vente de son âme au diable ! Entre temps en mars une soirée de gala sera animée par Leo Nucci sur des airs de Verdi.

Outre le lyrique, l’opéra de Nice réserve de nombreux concerts symphoniques dont un retour au palais Acropolis le 22 septembre , avec le lever de rideau de la saison 2018-2019. Les concerts ensuite retrouveront leur écrin habituel de cette salle à l’Italienne.

Certains concerts se délocaliseront dans les églises : Saint François de Paule et Notre Dame. Les concerts en famille du dimanche matin se poursuivent, années après années toujours mieux appréciés. A l’origine ils furent conçus pour faire découvrir l’art lyrique aux enfants.

Cette année pour les plus jeunes, voire les bébés, l’opéra au berceau prévoit des matinées pour ce très, très jeune public. Le ballet n’est pas oublié, de même que le festival d’opérette avec deux œuvres majeures : My Fair Lady et Valses de Vienne.

Déjà la saison va vers son achèvement quand : L’Histoire du Soldat sera donnée à la Diascomie. Il est question ici encore du Diable et de l’échange d’un violon contre un livre magique. Cette œuvre est programmée pour juin 2019.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message