L’Orchestre Philharmonique accueil sur le podium le niçois Lionel Bringuier

Lionel Bringuier, l’enfant du pays revient aux sources : là où tout a commencé…

Celui qui fut, à 18 ans, lauréat du concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon avant d’être, l’année suivante, nommé chef assistant de l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles puis, en 2012, directeur musical de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, va diriger son premier concert à l’Opéra de Nice le vendredi 1er et le samedi 2 juin.

Sous sa baguette, l’Orchestre Philharmonique de Nice va débuter le programme avec le célèbre Prélude à l’après midi d’un faune de Claude Debussy.

Puis viendra sur scène le violoncelliste prodige Edgar Moreau pour l’interprétation du Concerto n° 1 pour violoncelle de Camille Saint-Saëns. Un concerto sans introduction à l’orchestre, contrairement à la coutume : l’instrument soliste fait irruption avec un thème en tourbillon.

Après cette œuvre virtuose, le concert se conclura par la Symphonie n° 2 en mi mineur (opus 27) de Sergueï Rachmaninov : la plus ambitieuse des pages orchestrales du compositeur russe.

Ce vendredi à 20 et samedi à 18h à l’Opéra de Nice

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message