Le Barbier de Séville de Rossini , un monument du répertoire classique

Pour étendre encore sa popularité en le rendant accessible au jeune public (à partir de huit ans), le dramaturge Gilles Rico en a fait une adaptation allégée dans sa durée (une heure environ) et traduite en français qui sera présentée ce samedi à 15h à l’Opéra de Nice.

Tandis que la composition musicale sera servie par douze musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Nice, placés sous la baguette d’Adrien Perruchon, la mise en scène, signée Damien Robert, propose une imagerie pop, moderne et expressive, soutenue par le rythme de la passion amoureuse.

Un astucieux dispositif scénique permettra de voir se succéder les situations et accompagnera, par son déploiement dans l’espace, cette quête de liberté à laquelle aspire la jeune Rosine.

Direction musicale Adrien Perruchon
Mise en scène Damien Robert
Scénographie Thibault Sinay
Costumes Irène Bernaud
Lumières Samaël Steiner

Almaviva Matthieu Justine
Figaro Mathieu Gardon
Rosine Inès Berlet
BartoloThibaut Desplantes
Basilio Guilhem Worms

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message