« Sur les traces de René Cassin » , une exposition sur le Père fondateur de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme

A l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, le territoire « Cœur de Paillon » rend hommage par une exposition ( jusqu’au 7 février) à René Cassin, l’enfant du quartier au destin exceptionnel, par une exposition qui retrace les dates clés de son combat pour faire triompher les droits de l’Homme.

Personnage hors du commun, René Cassin a recherché, toute sa vie, inlassablement, à mettre plus d’humanité dans les rapports entre les états et les hommes en plaçant toujours l’être humain au premier plan.

Dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies à la suite de la 2nde Guerre Mondiale, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, qui est rédigée en 1948, principalement par René Cassin, est un document fondateur composé de 30 articles, traduits en 500 langues. Cette déclaration est destinée à tout homme, quelle que soit son origine, sa confession ou le régime politique auquel il relève. Elle continue d’être, aujourd’hui, pour chacun d’entre nous, une source d’inspiration pour faire triompher les droits de l’Homme.

« Tous les êtres naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. » . Article premier de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme

René Cassin (1887-1976)

1914 – S’engage dans le 311e Régiment d’infanterie à Antibes, est envoyé sur le front à Verdun et se blesse (Croix de guerre)

1924-1938 – Participe aux travaux de la Société des Nations à Genève

1940-1944 – Répond à l’appel du Général de Gaulle et le rejoint à Londres

1945-1961 – Nommé Vice-Président du Conseil d’Etat

1948 – Est le principal rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme

1959-1971 – Devient membre du Conseil Constitutionnel

1965-1968 – Devient Président de la Cour européenne des Droits de l’Homme

1968 – Obtient le Prix Nobel de la Paix

1987 – René Cassin est inhumé au Panthéon

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message