TNN : même pas commencé et des étoiles pleins les yeux ...

Ce soir, la directrice du Théâtre National de Nice, Irina Brook, est montée sur scène pour présenter le programme de cette nouvelle saison qui s'annonce riche en couleurs.

C’est un public impatient qui attend avec enthousiasme Irina Brook et la liste des représentations de l’année 2017. "Cette année va être particulièrement très enrichissante et pleine de nouveautés". La directrice du TNN commence par expliquer à ses admirateurs, que cette saison, elle souhaite faire du théâtre un endroit "qui rassemble et surtout qui atteint les jeunes". C’est donc avec grande attention que les spectateurs prennent note et écoute la metteuse en scène.

Lorsqu’elle commence à présenter le programme concocté avec soin, le public apprécie cette mise en bouche et n’hésite pas à exprimer son impatience. Des grands classiques, des acteurs prestigieux, des décors à couper le souffle... C’est sur que devant une telle liste, il est impossible de maintenir "son âme d’enfant".

Avant de finir sa présentation, Irina Brook propose à son public une petite nouveauté très originale et qui fait sourire son auditire "Pour ceux qui le souhaite, Renato Giuliani (metteur en scène) et moi, viendront chez ceux qui voudront bien nous inviter boire un verre ou manger un morceau chez eux, pour expliquer en détails le programme".

Totalement dévouée et prête à tout pour partager son amour du théâtre avec les autres, Irina Brook annonce même une autre nouveauté. "J’ai réussi à mettre en place le Paradis 5 euros ! Pour ceux qui n’ont pas forcement les moyens et veulent découvrir le théâtre, il suffit de se présenter une heure avant la représentation et vous ne payerez que 5 euros la place".

C’est donc un public satisfait, joyeux de toute ces surprises et admiratif d’une telle directrice qui sort de cette présentation. D’ailleurs, une majorité, à peine sorti de la salle, se précipitait pour prendre une carte d’abonnement et le livret du programme.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message