Une comédie à ne pas rater au Théâtre des Muses à Monaco

Savez -vous ce que vous concocte le Théâtre des Muses de Monaco pour la semaine de la St Valentin avec un titre très brut " J 'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décision catastrophiques ." pour une pièce fort pince-sans -rire et qui nous fait réfléchir .

Prenez un couple , une professeure d’ Université , un cadre qui a perdu son emploi et décide de repartir employé municipal plus exactement éboueur , que dis -je ? Technicien , agent de propreté urbaine . Ca va jeter un froid , des remarques acerbes et puis une fois la surprise passée , la réalité en face , les tentatives pour le faire renoncer , que feriez -vous ?

A moins d’en tirer le meilleur parti , d’apprécier quelqu’un qui vous raconte un quartier de Paris , ses faits historiques façon Laurant Deutsch et la vie de toute une population . Bref , quelqu’un de moins stressé quand il rentre qui fait un boulot physique qu’il prend très à coeur . Certes , vos repères sont brisés . Et l’amour dans tout cela , qu’on dit bien souvent lié à l’admiration, il en prend un coup ou parce qu’on tient à quelqu’un on est prêt à le suivre jusqu’au bout de ses expériences ?

Et s’il devenait le super héros avec son balai tel Zorrro et son camion -benne prêt à aider , assainir , faire place à l’espace public propre ! Vous ne reconnaîtriez pas votre partenaire : plus d’horaires sans limites , de salaire de chasseur de prime à ramener à tout prix , plus d’ambition démesurée ! Place aux grilles indiciaires de la fonction publique , aux témoignages de collègues modestes mais néanmoins plus humains .

On prendra plaisir à jauger leurs arguments à Oriane et François pour voir comment on réagirait s’il nous était donné d’avoir un partenaire qui descend l’échelle sociale au lieu de la monter . On apprécie leurs pauses entre les séquences de l’ordre du taï chi , il s’agit bien d’un combat argumentaire , pauses propices à la réflexion .

Un événement qui se précise chez Orianne va radoucir ses arguments et la pousser vers la bienveillance à l’égard de François , à vous d’apprécier .

Venez vous divertir à cette pièce de Jean-Pierre Brouillaud mis en scène par Eric Verdin avec deux comédiens sympathiques et etonnants , Mathilde Lebrequier et Renaud Donner

par Roland Haugade

Ces vendredi 16 et samedi 17 à 20 h.30 et dimanche 18 février à 16 h. 30 au Théâtre Exotique à Monaco .Renseignements au 0 0377 97 98 10 93 ou reservations@theatredesmuses.com

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message