La danse indienne à l’Espace Magnan

L'Espace Magnan a présenté la danseuse Jessie Veeratherapillay, originaire indienne et française et son spectacle intitulé Nâtya Sevâ, en sanskrit "Hommage au Théâtre" , un solo de Bharata Natya - ou Théâtre de l'Inde- alternant séquence rythmiques élaborées et compositions théâtrales en référence à la mythologie Hindoue.

Spectacle de Danse Indienne traditionnelle

Au cours de ce spectacle, il y a eu trois sentiments de la mythologie hindoue :

  • les sentiments d’une héroïne transit d’amour
  • le sentiment maternel
  • le sentiment amour émotionnel.
    - 
    C’est en direction de l’Inde pour des longues années que ses maîtres de dance lui ont transmis se savoir et lui ont légués un répertoire traditionnel, dont elle a pioché quelques compositions pour créer le récital avec cette forme, des ordres précis et une partie d’improvisation.

Pour le récital à l’espace magnan, c’est en revenant de son voyage en Inde avec quelques compositions dont elle en a choisi cinq panels afin de faire partager la culture de l’Inde et montrer divers émotions aux visiteurs.

Les styles de danse classiques indiennes

Il y a 8 styles de danses classiques indiennes qu’on appelle "le théâtre total ", car, elle englobe la narration avec la gestuelle et la séquence rythmique avec le pied et la dance dont celle-ci s’intitule le "Bharata Natyma" et l’inde est également appelé "le pays de la terre des actes".

Les syllabes inscrites reprennent le titre du spectacle « Nâtya Sevâ, signifiant « Hommage au théâtre total » avec l’étoile pour appeler cette dimension constellaire où la parole divine est d’origine céleste.

Il y a se caractère très anguleux de la danse qui rappelle la géométrie de la constellation et les poètes de l’inde du sud disent que leurs poésies sont apparues comme un cadeau venu des cieux.


Le cercle blanc est une représentation du cycle de la vie mettant en avant les relations cycliques et cosmiques. Cela rend également hommage à la philosophie indienne par cette dimension du cycle et cela crée un espace de jeu ou une arène qu’on ose franchir, donc il y a des limites.

Un spectacle rempli d’émotion et des énergies dont la danseuse et les spectateurs ont énormément appréciés.

Crédit : www.espacemagnan.com
Cie Lyakam
danse : Jessie Veeratherapillay
Composition et chorégraphie : Gurumla Sucheta Chapeka
Costume : Gulam Bhai
Lumière, scénographie, voix off : Pascal Renault et Jeff Bizieau

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message