Un collectif pour les arts sur les fonts baptismaux : l’union fera la force ?

Non, ce n’est pas un nouvel anglicisme. Lou C.A.T est l’acronyme d’une association né ce 18 septembre 2015. Le Collectif des Arts Traditionnels a été ce vendredi porté sur les fonts baptismaux en un lieu emblématique de la vieille ville.

C’est au foyer Montserrat Caballé de l’Opéra de Nice qu’a été présentée au public cette nouvelle association. Son président monsieur Stan Palomba a défini les buts et objectifs de Lou C.A.T.

Ce sont sept associations culturelles et folkloriques niçoises qui se sont ainsi regroupées pour être plus efficaces dans leurs démarches et idées. Les vieilles rivalités sont oubliées, mises sous le boisseau et ce qui compte est l’avenir. La culture, la langue, le folklore et les traditions seront les jalons et les repères de ce collectif. S’unir c’est être plus fort, plus efficace et faire ainsi aboutir plus rapidement les projets.

Le spectre des activités de ce collectif est très ample, très varié et très fidèle aux traditions, à l’histoire, la langue, la culture, la littérature et le théâtre. La démarche est vivante et enthousiaste. Le public doit être séduit en adhérant aux initiatives et propositions de ce collectif. Il nous a été annoncé les prochaines initiatives du C.A.T : préparer la saint Estève, fête du Félibrige en mai 2016.

Nice avait en la personne de Joseph Rancher un représentant du Félibrige, un poète et un défenseur de la langue niçoise. Le Félibrige sera un des grand rendez-vous de ce mois de mai avec en toile de fonds la fête des Mai.

Le collectif voit plus loin et fixe son horizon sur 2017 et 2018. En juillet 2017 le festival international du folklore devrait revenir animer des mille lumières et cultures différentes la ville de Nice, festival qui fut un des plus importants d’Europe en son temps. Après maints espoirs et attentes, il va renaître. En 2018, on devrait assister à une fête Médiévale dans le vieux Nice, c’est un projet dont on nous a, à peine levé le coin du voile, car il est ambitieux et prometteur.

Lou C.A.T, veut laisser sa griffe et sa marque dans les traditions niçoises. A peine né et déjà trois projets, bravo Lou C.A.T pour ce dynamisme et votre enthousiasme.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message