Bricologie à la Villa Arson de Nice

Sous ce terme, ce sont deux expositions que nous propose la villa Arson de Nice. La première intitulée : La souris et le Perroquet, où sont présents une quarantaine d’artistes, peut être abordée de deux façons, deux lectures, deux entrées dans une sorte de labyrinthe, évocation de Dédale : Le Geste et La Pensée.

Le Geste ou mouvement actif de l’artiste, du créateur et La Pensée ou la démarche intellectuelle du créateur. Les œuvres sont divers et la thématique obéit à leur genèse et leur évolution dans le temps. On évoquera cette plaque photo dont la révélation de l’image continue.

L’impression et la peinture répondent à la même idée, les lettres sont estompées, vont-elles apparaître ou disparaître ? D’autres artistes suivent la même démarche en recyclant des déchets, des sacs plastiques, leur donnant une autre vie, une autre utilité. L’art n’est pas statique, il évolue. On avait l’habitude de regarder un tableau et de toucher une statue, c’est l’inverse ici qu’il faut faire. Des lithographies, des céramiques, de vieux outils.

La porte de Marcel Duchamp, le visiteur entre dans une pièce sans se douter que l’œuvre d’art, il l’a poussé avec indifférence. L’œuvre est conceptuelle, pensée, c’est le second aspect de l’exposition. La magie dans le sens du geste, du mouvement, l’aspect technique. Comme le souligne le dépliant la fracture entre art et technique s’est réduite. D’où la présence des outils, des machines, l’artiste devient un manuel, un technicien.

La souris et le perroquet, ce n’est pas la fable oubliée d’un fabuliste. La souris fait référence à l’ordinateur et le perroquet au gabarit des dessinateurs. On l’aura compris, on se retrouve dans un immense atelier de bricolage. Bricolage avons-nous dit ? C’est justement le thème de la seconde exposition entièrement consacrée à de jeunes artistes Allemands.

Jippie Jaa Jaa Jippie Jippie Jaay, c’est en Allemagne le slogan d’une chaîne de magasins de bricolage, « Faire quelque chose avec ses propres mains. » Une douzaine de jeunes artistes issus de la haute école des arts de l’image de Braunschweig sont présents à la villa Arson sous le patronage de leurs professeurs. L’un d’entre eux passionné par l’histoire du canon de midi à photographié ce mécanisme. Une salle entière est réservée à ces artistes Allemands. On peut admirer leur maitrise technique et leur imagination.

Bricologie, la thématique de cette double exposition, permet au public de découvrir de jeunes artistes et en même temps les outils du machinisme, de l’usine, de l’atelier et des chantiers. C’est à la fois un musée des vieux outils et de l’art moderne. Processus, virtuosité, artisanat, geste, magie, technologie, projet, bricolage, autant de mots, de chapitres et d’espaces à découvrir.

L’exposition se tient jusqu’au 31 août pour la Souris et le Perroquet. Les artistes Allemands quant à eux seront présents jusqu’au 4 mai.

Thierry Jan

La Villa Arson est ouverte tous les jours sauf le mardi de 14 à 18 heures.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message