Le temps de balades : Sospel, un parcours spirituel sur la route du sel

Sospel fut frappée par une épidémie de peste, suite au vœu de la population, la cathédrale Saint Michel (1641-1762) fut érigée à l’emplacement d’une ancienne église dont il nous reste le clocher Lombard du XIII° siècle.

La cathédrale se trouve sur la place du même nom, agora très importante dans le passé. Avec deux chapelles de pénitents : Rouges et Gris, cette place comporte trois édifices religieux. L’Italie n’est pas très loin, la Bévéra se jetant dans la Roya en territoire italien. En se tournant on verra une maison du moyen âge avec ses arcades, c’est là que séjourna en 1809 le pape Pie VII.

Les maisons à arcades étaient jadis nombreuses, elles permettaient dans la rue Saint Pierre de se déplacer à l’abri des intempéries et du lourd soleil d’été. Cette rue était très commerçante. On peut deviner sur les façades les anciennes arcades. Nous franchissons la rivière, plusieurs passages sont possibles, mais nous choisirons le pont Vieux avec en son centre l’ancien péage de la gabelle.

Ce pont est le symbole de Sospel. Nous allons retrouver deux chapelles : celle de Sainte Croix du XVI° siècle tenue par les pénitents blancs dont l’ordre est très ancien, datant de 1398. Ce lieu de culte fut construit en lieu et place d’une église dédiée à Saint Nicolas, il en subsiste l’abside du XI° siècle. La seconde chapelle se trouve proche de l’hôpital, est abandonnée et aurait été sous la protection, soit de Saint François, se trouvant sur sa place ou de Saint Eloi, nom de l’hôpital.

En quittant le village, à environ 1 kilomètre on trouve le Prieuré Saint Gervais de 1180 où séjournèrent les Templiers. Notre découverte des lieux spirituels de Sospel s’achèvera au cimetière. Ce dernier est sur la route du fort Saint Roch, l’un des nombreux ouvrages de défense de Sospel et de la France face à l’Italie.

Une tombe chapelle à l’entrée est consacrée à Sainte Anne, ce qui est peu banal pour un tel lieu habituellement dédié à Saint Joseph ou Saint Roch. Nous avons découvert le riche patrimoine religieux de ce village. Nous ajouterons que la cathédrale est l’une des plus grandes églises de notre département.

Pour le retour, nous aurons le choix entre le train ou un autocar qui nous descendra à Menton, occasion de découvrir le village de Castillon et les vestiges de l’ancien tramway.

Thierry Jan.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message