Menton : 20 000 lieux sous les mers pour la 81e fête des citrons

La fête du citron à Menton, comme de coutume se déroule en deux parties. Si à Nice les festivités du Carnaval se limitent aux corsos et batailles de fleurs, Menton a cet avantage sur la capitale de la côte d’Azur : la fête est permanente et se déroule du jusqu'au 5 mars.

En effet les jardins Biovès sont l’écrin d’un spectacle permanent aux couleurs d’agrumes et de soleil. Onze motifs faits de citrons et d’oranges sont : « l’encre et la plume » de Jules Vernes.

Tout commence par ces mystérieuses disparitions de navires sur les océans. Nous sommes en 1866 et certains parlent d’un monstre marin, mais laissons Jules Vernes nous conter son histoire. Nous voilà embarqués sur la frégate du capitaine Farragut. Le Nautilus, le scaphandrier, la grotte sous-marine, des animaux fabuleux, le dépaysement, l’orgue du capitaine Nemo. L’aventure débute et vous découvrirez l’Atlantide, le calmar géant, la baleine. La nuit, la magie de la lumière et d’un ciel étoilé accentuent cet effet de mystère où vous entraîne Nemo là dans les abysses de la mer. Un monde et un univers exaltant.

La seconde partie de ce spectacle féérique, ce sont les Corsi de jour et de nuit animés par une dizaine de chars évoquant ce capitaine des grands fonds. Le dimanche 2 mars un spectacle pyrotechnique illuminera le ciel mentonnais depuis la promenade du Soleil.

Ce sont cinq Corso dont deux nocturnes ainsi que cinq soirées animant les jardins Biovès « Jardins de Lumières » qui vont rythmer la fête, Menton vivant d’oranges et de citrons durant une vingtaine de jours.

Le palais de l’Europe organise durant cette période le salon de l’artisanat et le 31° festival des orchidées. Le public pourra y découvrir le savoir-faire tant artistique que culinaire des artisans mentonnais. On peut y déguster par exemple : le vin d’orange et plus surprenant l’huile d’olive au citron de Menton.

Une soirée discothèque dont le thème est les années vinyles, un spectacle folklorique et des animations de rue complèteront la fête. Le sujet de cette édition ravira petits et grands, petits car les jardins et les Corso éveilleront leur imagination et grands, car les citrons leurs rappelleront leur enfance.

Sans vouloir pasticher une émission de télévision, on peut dire : « A Menton durant les citrons, vous n’êtes pas encore couché ! »

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message