Le théâtre Carlo-Felice de Gênes attire de plus en plus de Niçois

Le théâtre Carlo-Felice de Gênes est un lieu emblématique de la culture méditerranéenne. Nombre de touristes azuréens s'y arrêtent pour admirer des artistes de renommée internationale.

Le Théâtre se situe en place De Ferraris, au cœur de Gênes, le point de départ idéal pour une balade dans le vieux ville en profitant de son centre historique, patrimoine Unesco (http://whc.unesco.org/fr/list/1211), et ses boutiques.

Érigé en 1828, le théâtre Carlo-Felice, du nom de son créateur, accueille à ses débuts, un auditorium de 2 500 places sur cinq niveaux. L’acoustique a été considéré parmi les meilleurs du monde à l’époque.

Après plusieurs modifications, la salle a subi d’énormes dégâts lors de la seconde guerre mondiale. Le 9 février 1941, un obus tiré par un navire de guerre britannique a frappé le toit, laissant un grand trou à ciel ouvert et détruisant le plafond de l’auditorium. Le 5 août 1943, des bombes incendiaires ont déclenché un incendie qui a détruit toutes les coulisses décors et accessoires en bois, sans atteindre l’auditorium principal. En septembre 1944 un raid aérien a causé la destruction de la façade du théâtre.

L’architecte Aldo Rossi a assuré la reconstruction et la conception actuelle, des parties de la façade d’origine ont été recréées avec un intérieur tout à fait moderne. La salle a officiellement rouvert ses portes en juin 1991, avec une grande salle pouvant contenir jusqu’à 2 000 places et une salle plus petite pouvant contenir jusqu’à 200 sièges.

L’activité culturelle offre un riche programme de représentations d’opéra, ballet, musique symphonique.
Très charmant le nouveau concept de ApèroMusique la dimanche à 11h.

À l’affiche, au mois de février, Così Fan Tutte, du 17 au 22, un opéra buffa en deux actes de Mozart.
Et au mois de mars, les Ballets de Monte-Carlo, viendront se produire du 2 au 5 mars. De quoi attirer de nombreux mélomanes azuréens.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message