Présidentielle 2017 : Macron, me voilà !

En parodiant le marquis de Lafayette, Emmanuel Macron pourrait exclamer : Français, me voilà. A 39 ans, le candidat d’En marche ! devient le plus jeune président de la Ve République, une hypothèse invraisemblable il y a encore un an. Selon une estimation Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, le candidat d’En marche ! récolte 65,5%, face à la candidate frontiste, qui recueille 34,5%. Si le FN a battu son record de voix exprimées ,ce qui laisse entrevoir une rentrée massive de ses candidats à l'Assemblée nationale lors de la prochaine législature, il faut aussi dire que Emmanuel Macron a battu sèchement Marine Le Pen, avec un score qui va au delà des prévisions. Une « nouvelle page » s’ouvre, a réagi Emmanuel Macron, souhaitant qu’elle soit celle de « l’espoir et de la confiance retrouvés ».

Qui aurait misé il y a quelques mois sur ce jeune homme ambitieux parti à l’assaut du pouvoir suprême dans un pays qui semblait pourtant ne répondre qu’à des codes, des règles, des préséances et des traditions ?

La gauche-la droite, la particratie, l’expérience : Emmanuel Macron a tout renversé pour remporter le sceptre. La France a aujourd’hui un président qui se dit de gauche et de droite, sans parti établi.

Qui dit que les français n’aiment pas le changement ? Peut-être, faut-il simplement leur poser les bonnes questions...

par Garibaldino

Les résultats définitifs ne sont toutefois pas connus et les chiffres seront affinés au cours de la nuit.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message