Antibes-ASVEL - Avec l’objectif de rester invaincu à domicile

Ce samedi soir (20h30), les Sharks Antibes reçoivent le champion de France en titre, l'ASVEL, propriété de Tony Parker. La mission des hommes de Julien Espinosa est simple : poursuivre la série d'invincibilité à la maison.

Après quatre journées, on pourrait donner une note de 15 sur 20 aux Sharks. Avec trois victoires dont deux à domicile, le début de saison est excellent, Antibes est troisième à égalité au classement. Mais à partir de ce soir, les choses se compliquent pour Tim Blue, impérial depuis le début de saison, et ses coéquipiers. Les obstacles Hyères-Toulon et Orléans ont été passés dans la difficulté, les prochains adversaires se nomment l’ASVEL, Strasbourg (quadruple finaliste), Dijon et le leader monégasque.

Cocktail qui détonne

Difficile mais pas impossible ce calendrier à venir. Car le recrutement estival a été malin et réfléchi. Le trio Blue-Solomon-Bourdillon est resté et c’est un mix de jeunesse et d’expérience qui a débarqué sur la côte d’Azur. Formé au club, le futur joueur des Hawks d’Atlanta, Isaïa Cordinier a démarré sur les chapeaux de roues avec 17 points au dernier match. Autre arrière à surveiller, Tre Simmons (34 ans) passé par l’Israël et doté d’un excellent tir à 3 points. Dans la raquette, le duo Otule-Tornato prend ses marques et régale par séquences. Les tous jeunes Galliou (prêté par l’ASVEL), Gaines (première année professionnelle) et Diarra (passé par la ProB) seront là pour apporter sur 10-12 minutes voire plus.

Un champion qui grince

L’après titre est toujours difficile à digérer. L’ASVEL ne déroge pas à la règle. Le club de TP a perdu, cet été, Livio Jean-Charles, parti rejoindre son président-jouer à San Antonio mais aussi Andersen, Lighty et Ware. Pour pallier ces départs, la Green Team a fait appel à Bandja Sy, qui arrive de Pau mais la recrue de poids se nomme Adrian Uter, en provenance de Monaco. Attention au portoricain Walter Hodge, en vue à Cantu la saison passée.

Sur le parquet, c’est un ASVEL à deux vitesses qui a déjà perdu trois de ses quatre premiers matches dont un dernier, à domicile face à Chalons-Reims, après avoir mené de 16 points en milieu de troisième QT. La seule victoire de la saison a été obtenue sur le parquet de Strasbourg (84-76 grâce à 17 points de Meacham), revanche de la finale de juin. Et pour leurs grands débuts en Basketball Champions League, les hommes de JD Jackson ont été battus au buzzer à Varese.

D’un côté, Antibes voudra poursuivre sa belle série dans son antre de l’Azur Arena. De l’autre, l’ASVEL doit enfin lancer sa saison. Un champion qui ne participe pas à la Disneyland Leaders Cup (8 meilleures équipe à l’issue de la phase aller), ferait tâche.

Effectif Sharks Antibes : 1- Isaïa Cordinier, 4- Tim Blue, 5- Will Solomon, 8- Frédéric Bourdillon, 11- Charles Galliou, 12- Kenny Gaines, 13- Tre Simmons, 14- Jonathan Tornato, 18- Nianta Diarra, 42- Christopher Otule / Entraîneur : Julien Espinosa.

Effectif ASVEL :1- Dragovic, 5- Kahudi, 7- Meacham, 9- Lang, 10- Sy, 12- Noua, 15- Hodge, 20- Nelson, 22- Watkins, 24- Uter / Entraîneur : J.D. Jackson.

Crédit Photo : Site officiel des Sharks Antibes

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message