Antibes-ASVEL : les Sharks battus à la régulière

Malgré un premier quart temps de feu, les Sharks Antibes concèdent leur première défaite de la saison à la maison 70-74 face à l'ASVEL, champion en titre. Trop maladroits en deuxième mi-temps, les Antibois restent en positif au classement (3 victoires - 2 défaites).

Le champion a de l’orgueil. La bête blessée est dangereuse, voilà ce qu’on pouvait lire dans la presse locale ce matin. Les hommes de JD Jackson, bien qu’handicapés par un premier QT largement dominé par les Sharks, ont contrôlé durant trente minute et signent leur deuxième victoire de la saison. Les locaux, eux, inquiètent.

Poussés par l’Azur Arena

Après un début de match équilibré, Kenny Gaines lance les hostilités à 3 points et donne un premier avantage à Antibes (7-4, 4e). L’éternelle connexion Blue-Solomon fonctionne à merveille mais l’homme de ce 1e quart temps se nomme Jonathan Tornato auteur de 8 points en trois petites minutes. Les Sharks ont fait le trou, l’ASVEL grimace, sans Adrian Uter, forfait (27-15). La salle Antiboise, bien garnie, ne boude pas son plaisir.

Une attaque portée disparue

L’euphorie n’a qu’un temps. Les champions de France en titre mettent un 4-0 d’entrée, Antibes ne score pas durant plus de 3 minutes et Isaïa Cordinier est auteur de sa troisième faute. En résumé, le début de 2e QT est catastrophique. Tre Simmons à longue distance et Tim Blue vont sauver la mise mais l’ASVEL passe un 7-0 (33-21, 15e puis 33-28, 18e). A la pause, les Sharks ont un petit nez devant (35-32).

L’ASVEL passe la seconde

L’adresse des locaux passe subitement de 63% au 1e QT à 40% en fin de 3e QT. Tre Simmons monopolise (trop) le ballon et terminera le match avec un pauvre 5/18 aux tirs. Néanmoins, avec Tim Blue, il laisse les Sharks dans le match. Chris Otule profite de son passage pour inscrire quelques points et prendre ses rebonds. Mais en face, le très vif meneur Hodge et le puissant pivot, Watkins font le boulot. Le temps mort pris par Julien Espinosa est bénéfique, Antibes reprend les devants (51-50).

Maladresse

Les verts matent les azuréens d’entrée de dernier QT avec un terrible 10-0 sous l’impulsion d’un très bon Trent Meacham (11 points et 5 passes au final). Depuis les 27 points du 1e QT, Antibes peinent en attaque. Entre la 10e et la 35e minute, ils auront inscrit 27 points soit un peu plus d’un point par minute. Malgré 6 points de Simmons et 5 de Solomon sur ce QT, le mal est fait, l’ASVEL s’impose logiquement grâce à 30 points inscrits dans la raquette (12 pour Antibes), 20 lancers francs réussis (sur 27, contre 7/8 côte Antibes) et trois joueurs manquants (Kahudi, Uter et Nelson).

Réactions d’après-match

Nianta Diarra (Sharks Antibes) :
"On a bien commencé mais on a manqué d’agressivité par la suite. On a eu du mal en attaque, on n’a pas assez tourné le ballon et on n’a pas été adroit. Au 1e QT, on a mis les tirs, principalement sur des exploits personnels. Dans les trois autres, l’ASVEL s’est réveillée et a produit un bon match. La défaite vient de nous, offensivement car en défense, on n’a pas respecté les consignes."

Julien Espinosa (Sharks Antibes) :
"Ce qui m’inquiète, c’est qu’on a fait ce constat après le match d’Orléans. On a tiré la sonnette d’alarme. Certains joueurs ont du mal à amener le ballon dans la raquette. On est condamné à progresser car on ne domine personne. Contre le HTV et Orléans, il y a la victoire mais on ne domine pas dans la production. l faut avoir l’humilité d’apporter davantage à notre jeu. On ne doit pas attendre que le seul Tim Blue mette les pieds dans la raquette."

Sharks Antibes 70-74 ASVEL
(27-15, 8-17, 16-18, 19-24)

Spectateurs : environ 3300

Sharks Antibes : 28/63 aux tirs (soit 44%) dont 7/23 à 3 points (30%) - 7/8 aux LF (88%) - 31 rebonds dont 11 offensifs (Blue 8) - 17 passes (Blue et Solomon 4) - 9 interceptions - 2 contres - 23 fautes (Cordinier 4) - 11 balles perdues.

5 de départ : Simmons (17 points, 3 rebonds, 2 passes), Blue (16pts, 8rebs, 4pas), Solomon (11pts, 4pas, 2 rebs), Otule (8pts, 3rebs), Gaines (3pts, 3pas, 2rebs) puis Cordinier (3 interceptions, 1pas), Bourdillon (1 reb, 1 pas), Galliou (3rebs, 1pas), Tornato (11pts, 5rebs) et Diarra (4pts, 2rebs, 1pas).

ASVEL : 25/53 aux tirs (soit 47%) dont 4/19 à 3 points (21%) - 20/27 aux LF (74%) - 31 rebonds dont 9 offensifs (Watkins 12) - 15 passes (Meacham 5) - 6 interceptions - 1 contre - 14 fautes (Hodge 4) - 12 balles perdues.

5 de départ : Hodge (17pts, 4pas), Lang (15pts, 2pas), Watkins (14pts, 12rebs), Sy (8pts, 5rebs), Dragovic (2pts, 3rebs) puis Meacham (11pts, 5pas, 3rebs), Noua (4pts, 6rebs) et Morandais (3pts, 2pas)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message