Coupe du Monde : la France assure sa place sans briller

A l'issue d'un triste nul face au Danemark (0-0), les Bleus ont toutefois validé la première place de leur groupe. Un résultat qui leur permettra d'affronter l'Argentine, timide deuxième de son groupe.

C’est un onze de départ comptant six changements par rapport au dernier match qui débute sur la pelouse du stade Loujniki. Sont ainsi titulaires : Mandanda, Kimpembe, Sidibé, Nzonzi, Lemar et Dembélé. Benjamin Mendy et Nabil Fékir feront leur entrée au cours du match.

Malgré une possession de balle de 68% (voir le diaporama), les Bleus se heurtent à des Danois très bien organisés, capables d’inquiéter la défense tricolore par leur vitesse : Martin Braithwaite s’infiltre ainsi dans la surface tricolore dès la 4e minute. Christian Eriksen est ensuite contrarié par une sortie de Steve Mandanda après un centre tendu d’Andreas Cornelius.

Les joueurs de Didier Deschamps se procurent leurs meilleures occasions sur des frappes signées Olivier Giroud (15e) et Antoine Griezmann, à la conclusion d’un beau mouvement collectif (38e). En seconde période, Nabil Fekir, entré en remplacement d’Antoine Griezmann (69e), tente sa chance à deux reprises. Sa première frappe trouve le petit filet (69e), la seconde oblige Schmeichel à une très belle parade (82e).

Après deux succès face à l’Australie (2-1), puis le Pérou (1-0), l’Équipe de France passe donc le cap du premier tour avec 7 points. Les Bleus ont désormais quatre jours de repos avant leur de huitième de finale, programmé samedi 30 juin (16h) à Kazan face au second du groupe D. Et l’heureux élu est l’Argentine, qui grâce à un sursaut d’orgueil combiné à la défaite de l’Islande, termine deuxième de son groupe.

Pour l’honneur, le Pérou a battu l’Australie (2-0) et prend la troisième place du groupe C. Le Danemark rencontrera la Croatie.

LA RÉACTION DE DIDIER DESCHAMPS

"Le résultat convient aux deux équipes, même si nous avons eu les occasions pour gagner. Le Danemark a fait ce qu’il fallait en mettant plus de densité. L’objectif était d’assurer cette première place. Maintenant il faut bien récupérer avant notre 8e finale, samedi. Ce premier tour a été compliqué. Face à la densité des blocs, ce n’est jamais évident. Les changements nuisent à la cohésion, mais c’est bien que tous les joueurs puissent se sentir concernés."

FEUILLE DE MATCH

Mardi 26 juin - 16h
Stade Loujniki, Moscou
Coupe du Monde 2018 - 1er tour, Groupe C

Danemark - France : 0-0

Affluence : 78 011 spectateurs

Arbitre : Sandro Ricci (Brésil)

Avertissement : Jorgensen (48e) pour le Danemark.

Danemark : Schmeichel, Dalsgaard, Christensen, Kjaer, Stryger Larsen, Delaney (Lerager, 92e), Eriksen, Mathias Jorgensen, Braithwaite, Cornelius (Dolberg, 75e) et Sisto (Fischer, 60e).
Sélectionneur : Age Hareide

France : Mandanda, Sidibé, Kimpembe, Varane, Hernandez (Mendy, 50e), Kanté, Nzonzi, Dembélé (Mbappé, 78e), Lemar, Griezmann (Fékir, 78e), Giroud.
Sélectionneur : Didier Deschamps

LE POINT SUR LE GROUPE C

Samedi 16 juin :
France-Australie : 2-1
Pérou-Danemark : 0-1

Jeudi 21 juin :
Danemark-Australie : 1-1
France-Pérou : 1-0

Mardi 26 juin :
Danemark-France : 0-0
Australie-Pérou : 0-2

Classement final :

France, 7 pts (+2)
Danemark, 5 pts (+1)
Pérou, 3 pt (0)
Australie, 1 pt (-3)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message