Coupe du Monde : Monumental !

Ils l'ont fait ! Les Bleus ont terrassé la Croatie à l'issue d'une finale magnifique (4-2). Mais que ce fut dur ! La génération menée par Griezmann, Pogba et consorts accroche une deuxième étoile au maillot tricolore.

Le sélectionneur Didier Deschamps a reconduit le même onze de départ que celui qui a battu la Belgique en demi-finale, y compris Blaise Matuidi, pourtant sorti lors de cette demi-finale après un violent choc avec Eden Hazard. La Croatie se présente également avec son équipe type.

Sous un ciel chargé d’orage, qui n’a pas éclaté durant la partie mais a déversé des trombes d’eau lors de la remise du trophée, et après un premier quart d’heure dominé par la Croatie, les Bleus ont ouvert la marque sur un coup franc d’Antoine Griezmann, dévié de la tête contre son camp par l’avant-centre croate Mario Mandžukić (18e, 1-0).

Une frappe du gauche d’Ivan Perišić (28e, 1-1) a remis les deux équipes à égalité, avant que Griezmann redonne l’avantage aux Tricolores sur penalty (38e, 2-1), consécutif à une main dans la surface de Perišić et après intervention de l’assistance vidéo. L’Équipe de France mènait ainsi à la pause et Antoine Griezmann devenait alors le meilleur buteur tricolore de ce Mondial (quatre, dont trois penaltys), devant Kylian Mbappé (trois).

En seconde période, la Croatie a continué à pousser mais a laissé des espaces, dont a profité Paul Pogba, à l’origine et à la conclusion d’une action lui permettant d’inscrire d’un tir de loin le troisième but des Bleus (59e, 3-1).

Cinq minutes plus tard, Mbappé a donné un avantage décisif à l’Équipe de France d’une frappe des vingt mètres (65e, 4-1), revenant à hauteur de Griezmann en nombre de buts marqués durant ce Mondial (quatre chacun). Une faute de relance d’Hugo Lloris dont a profité Mandžukić (69e, 4-2), a pourtant redonné espoir aux Croates mais les Français ont géré la fin du match et décroché la deuxième étoile mondiale du football français à ce niveau.

LA RÉACTION DE DIDIER DESCHAMPS

Si la France est championne du monde, c’est qu’on a fait les choses mieux que les autres. On avait un groupe très jeune, quatorze joueurs découvraient une Coupe du monde, mais la qualité est là. Ma plus grosse fierté avec ce groupe, c’est qu’ils ont réussi à avoir l’état d’esprit pour une telle compétition. Je leur rabâche sans cesse de ne rien lâcher. On a des imperfections, aujourd’hui on en a eu aussi, on n’a pas tout bien fait mais on a fait preuve de qualités mentales et psychologiques déterminantes dans cette Coupe du monde où la maîtrise n’a pas suffi. Nous n’en avons pas eu assez en première période, vraiment pas beaucoup mais on menait 2-1... Vous pouvez vous poser la question de savoir si on est un beau champion... On est champion ! On sera sur le toit du monde pendant quatre ans.

LA RÉACTION DE ANTOINE GRIEZMANN

Je suis très fier de cette équipe, des joueurs, du staff technique et médical. On était vraiment un groupe uni, que ce soit les remplaçants ou les titulaires. Grâce à cette force, on a réussi quelque chose d’incroyable. On rentre dans l’histoire. Maintenant il faut juste profiter, être en famille et faire la fête. Et demain ce sera pareil, on va faire la fête avec tous les Français.

FEUILLE DE MATCH

Dimanche 15 juillet 2018
Stade Loujniki, Moscou
Coupe du Monde 2018 - Finale

France - Croatie : 4-2 (2-1 à la mi-temps).

Affluence : 78 011 spectateurs

Arbitre : Nestor Pitana (Argentine)

Buts : Mandžukić (18e csc), Griezmann (38e sp), Pogba (59e), Mbappé (64e) pour la France, Perišić (28e), Mandžukić (69e) pour la Croatie.

Avertissements : Kanté (27e), Hernandez (41e) à la France, Vrsaljko (90+2e) à la Croatie.

France : Lloris (cap) - Pavard, Umtiti, Varane, Hernandez - Kanté (Nzonzi, 55e), Pogba - Matuidi (Tolisso, 73e), Mbappé, Griezmann - Giroud (Fékir, 81e).
Sélectionneur : Didier Deschamps.

Croatie : Subašić - Vrsaljko, Lovren, Vida, Strinić (Pjaca, 81e) - Modrić (cap), Brozović, Rakitić - Rebić (Kramaić, 71e), Mandžukić, Perišić.
Sélectionneur : Zlatko Dalić

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message