Denis Masseglia reste aux manettes du mouvement olympique français

Denis Masseglia a été réélu jeudi matin pour quatre ans à la présidence du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Président depuis 2009, âgé de 69 ans, il s'est imposé avec 556 voix contre 385 à Isabelle Lamour et 54 à David Douillet, et devrait donc effectuer son troisième et dernier mandat. Elu contre un forte opposition avec seulement 55,8% des voix, Denis Masseglia sera donc bien l'hôte de la commission d'évaluation du CIO de la candidature de Paris aux JO 2024 qui sera dans la capitale française dès samedi pour un inspection de quelques jours. Un honneur et une satisfaction pour lui, qui fut l'initiateur de la candidature, même si , son mandat étant le dernier , ne pourra être le président en poste si Paris devait l'emporter contre Los Angeles.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message