Iron Man : Veille de course

Ce matin avait lieu la traditionnelle conférence de presse avant course à l'hôtel du Négresco. La presse était venu en nombre pour rencontrer plusieurs grands triathlètes professionnels. Parmi eux : Eneko LLanos ; Carrie Lester ; Annabel Luxford ; Victor Del Corral ; Fred Van LLied ; Alessandro Degasperi En début de conférence c'est surtout la présence de Marine Brenier, d'Yves Cordier, ainsi que de la présidente de l'association Promenade des Anges qui retiennent l'attention. La vrai surprise reste la présentation en avant première de la médaille des Finishers de l'édition par Sabine Giraudi

Avant même d’entamer la conférence dans la grande salle de l’hôtel Négresco, Marine Brenier, la députée niçoise prenait la parole. Elle saluait la présence des partenaires, des journalistes qui accompagnent l’édition 2017.
Elle se dit honorée d’être assise aux côtés de Yves Cordier et d’Emily Petit Jean.

Pour elle, L’Iron Man de Nice est un triathlon assez particulier. Il est le premier grand évènement sportif qui aura lieu sur la Promenade des Anglais 1 an après l’attentat du 14 juillet 2016. Un attentat qui a coûté la vie à 86 personnes et fait des centaines de blessés et des traumatisés.

L’Iron Man doit permettre aux Niçois de pouvoir se réapproprier la Promenade des anglais. Elle se dit heureuse d’accueillir autant de partenaires et de triathloniens lors de cette édition.

Elle remercie par la suite la présidente de l’association Promenade des Anges ainsi que les légionnaires qui ont décidé de participer à cet Iron Man pour les aider. Un engagement que salue la députée en son nom propre, mais aussi en celui de Christian Estrosi.

Elle détaille ensuite ce que représente l’Iron Man pour la ville de Nice
2100 participants professionnels et amateurs.

Le dispositif de sécurité mis en place notamment avec la ville de Nice a été renforcé, annonce-t-elle. Elle s’explique : « L’aide en direct de la ville de Nice c’est 73 000 euros pour la communication, la police municipale, la mise à disposition de matériels types : “barrières et le nettoyage.” C’est avant tout un évènement d’une grande ampleur. Nous sommes très fiers. »

Elle remercie enfin Yves Cordier, un niçois qui a permis que d’ici à 2019, nous puissions organiser un grand évènement à Nice. Elle lui laisse le soin de pouvoir en parler.

Yves Cordier prend à son tour la parole. Il entame directement sur la spécificité de l’édition.

Le chiffre 13 comme le nombre d’éditions. Il se dit heureux qu’avec son organisation il puisse refaire un évènement ici sur la promenade des Anglais. La délivrance sera de pouvoir voir partir les premiers athlètes à 6 h 25 du matin dans la baie de Nice. Il déclare que l’organisation a mis tout son cœur à faire que ce projet aboutisse.
Niveau sécurité, il est content d’annoncer que ce triathlon sera le plus sécurisé au monde. On se le doit.
Christian Estrosi souhaite de par sa bouche, multiplier les évènements d’ampleurs. En 2019, pourquoi ne pas organiser le Championnat du monde ?

La présidente de Mercedes s’exprime à son tour
Elle se dit ravie d’être partenaire de l’évènement depuis un peu plus de 4 ans maitenant.

Un Iron Man de plus qu’elle souhaite partager avec de belles valeurs.

Sabine Giraudi présente enfin la médaille des Finishers de l’Iron Man 2017.

La médaille sera remise aux 2100 coureurs qui prendront part à l’édition. Elle présente l’histoire de la chaise bleue qui a commencé pour elle en 2009. Elle s’est rendu compte que les Niçois étaient très attachés à la chaise bleue, malgré que la population en parle de moins en moins. Elle a fait un travail pour un client. Elle s’est inspirée de toutes les chaises bleues qui existaient sur la promenade des Anglais. Les évènements ont mis la chaise en lumière, car elle est arrivée après le massacre.
La chaise représente selon elle un symbole de liberté.

Elle a donc répondu favorablement à Yves Cordier pour faire la médaille bien avant la tragédie. Elle souhaite que cette médaille porte bonheur à tous les triathloniens ainsi que du courage, de l’énergie.

Les personnes présentes à l’estrade cèdent enfin leurs places aux triathlètes pour la vrai conférence de presse.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message