JO 2024 : Arrivederci Roma. Une candidate de moins pour Paris

Cette fois, la messe est dite. Par décision de sa nouvelle maire, l’avocate Virginia Raggi, la ville de Rome n’est plus candidate aux Jeux d’été en 2024. Le projet olympique et paralympique italien ne tenait plus qu’à un fil depuis l’élection, le 19 juin dernier, de la représentante du Mouvement 5 Etoiles à la tête de la capitale.

Il a fini par céder. Le contraire d’une surprise, même si les rumeurs avaient pu laisser penser, au cours des dernières semaines, qu’un scénario moins négatif était encore possible. A l’évidence, les résolutions de l’Agenda 2020 du CIO ne l’ont pas convaincue.

Sur le fond, l’annonce de la maire de Rome n’a pas surpris grand-monde. Sur la forme, la journée a réservé quelques surprises.

Virginia Raggi était censée rencontrer Giovanni Malago, le président du CONI, et certains des leaders du mouvement olympique italien, avant d’annoncer officiellement sa décision devant la presse. Ils étaient bien présents à l’Hôtel de Ville.

Mais, Giovanni Malago et sa troupe en sont partis sans cacher leur colère, expliquant avoir attendu 45 minutes un rendez-vous que Virginia Raggi a tout simplement snobé.

En se dotant d’un Agenda 2020 censé réduire les coûts et éviter les risques d’ardoise, le CIO espérait ne plus se retrouver avec une course aux Jeux à deux candidats, comme pour les JO d’hiver 2022. Il ambitionnait de faire renaître la fièvre olympique dans les grandes métropoles de la planète. La tâche prendra plus de temps que prévu.

source : les francsjeux

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message