JO 2024 : Budapest quitte la course. Tête à tête Paris-L.A.

À Budapest, les carottes sont cuites. La capitale hongroise quitte la course aux Jeux d’été en 2024. Paris et Los Angeles sont les deux seules candidatures à rester en course. La décision a été prise conjointement par le premier Ministre Orban et le maire de la Ville Tarlos. Le mouvement des jeunes Movienton Magzaton a recolté 266.151 firmes (138 mille demandées par le réglement) pour soumettre à un référendum populaire la candidature. Face à la probabilité d'un revers, les autorités ont jeté l'éponge.

Budapest rejoint Hambourg et Rome dans la voiture-balai.

Balazs Furjes, le président de Budapest 2024, est sorti de sa réserve : « Le bateau a navigué, l’unité s’est envolée. »

Placé à tête du projet olympique hongrois depuis les premiers jours, Balazs Furjes a compris que le succès de la pétition anti-Jeux, et sans doute plus encore l’éclatement du consensus politique créé autour de la candidature, réduisaient à néant les chances de la capitale hongroise.

Le président de Budapest 2024 poursuit : « La famille olympique hongroise, la capitale, le Parlement et le gouvernement, toutes les parties prenantes avaient adopté des décisions communes. Mais cette unité est perdue. »

Présentée depuis le signal de départ comme l’outsider de la compétition, Budapest 2024 était créditée de peu de chances d’être retenue.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message