Le Pilou : Un sport typiquement niçois

Le pilou fut un sport très populaire dans les années cinquante à soixante-dix. Hitchcock l’a immortalisé dans son film La main au collet. Ces dernières années, il rencontre à nouveau un franc succès auprès des jeunes.

On y joue dans les quartiers et dans les parcs des facultés. Coaraze, ce charmant village de l’arrière pays, a organisé les « XXVIIIe Championnats du monde » qui ont rencontré un immense intérêt.

L’hiver, un Championnat : la Liga du pilo se tient tous les dimanches au piloudrome du Mont-Boron.

Pour information une pièce trouée et un bout de sac plastique constituent un volant, appelé « pilou » (pilo en niçois classique). Celui-ci se jongle avec les pieds, la tête et le corps. Les mains sont strictement interdites sauf à l’engagement. Le but est de faire tomber le pilou dans le camp adverse dans l’un des deux cercles tracés au sol !..

Les participants (hommes, femmes, enfants, séniors,..) gagnent facilement en dextérité et en agilité au cours des séances tout en améliorant leur cardio. Des pièces et les règles du sport sont distribuées gracieusement pour permettre l’entrainement chez soi !

Un pique-nique niçois (facultatif) apporté par chaque participant est partagé suite l’entraînement sur la plage ; l’occasion unique de rencontrer des authentiques niçois, passionnés de présenter leur regard sur leur belle ville et sur son patrimoine.

Contact : André Giordan, 0683804989
andregiordan@sfr.fr

Le vendredi soir à 18h30 sur la Promenade des anglais sur les terrains de pilou, hauteur Gambetta près de la plage du Voilier.

Les « cours » sont sous la direction d’André Giordan et de Ninou Bernardi, dit « pied d’or », anciens champions du monde, entourés d’une équipe de fins pédagogues : José Maria, Christian Delobette et Elie Gallo et désormais la participation de la nouvelle génération avec Estelle Martinez et Dimitri Mitri, etc..

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message