Les clubs amateurs azuréens en visite à la nouvelle "maison" de l’OGC Nice

Dans le cadre des rapports de partenariat entre le club phare et les clubs amateurs du département, une visite au nouveau centre d'entraînement et formation a permis aux dirigeants de ces clubs de voir les nouvelles installations récemment inaugurées et qui font du club niçois une référence en matière.

Au programme, une visite des locaux administratifs et d’hébergement et des équipements et terrains du centre de formation et des professionnels .

La symbiose entre les deux secteurs fait partie intégrante de la politique du club et apporte, désormais, ses fruits au plus haut niveau. Témoin de cela ce sont les photos affichées de joueurs issus de la formation qui sont devenus professionnels sous le maillot de Nice ou qui sont partis sous d’autres cieux. On en compte 26.

Ce nouveau centre, étant plus moderne et plus spacieux que l’ancien,
représente pour le club un palier franchi . Il est le fruit d’un gros travail mené par Jean-Pierre Rivère, Président du club depuis juillet 2011.

Il a été conçu pour apporter du confort à l’effectif professionnel. Ainsi, les joueurs pros ont à leur disposition une spacieuse salle de musculation. Ils disposent aussi d’une chambre d’une ou deux personnes avec télévision, dans laquelle ils peuvent se reposer avant les matchs à domicile ou entre deux entraînements.

La salle de conférence de presse et les vestiaires sont beaucoup plus grand qu’auparavant, ainsi les joueurs gagneront du confort.

Dans ce complexe, il y a trois terrains, dont deux en pelouse et un hybride. Deux supplémentaires s’ajouteront en 2019.

Le confort des jeunes joueurs du centre de formation est aussi amélioré : les salles de classe et la salle informatique sont beaucoup plus grandes qu’avant, ainsi l’apprentissage des jeunes est privilégié et amélioré. Ils disposent également de chambres, mais, à la place des télévisons se trouvent des bureaux pour qu’ils travaillent pour leurs études

« Ce nouveau centre de formation donne une impression de grandeur, ce qui donne un peu plus l’image d’un club professionnel par rapport à ce que c’était avant. » d’après Cristou Daurore, mythique "voix" en nissart qui commente à la radio les matchs des rouge-et-noir à domicile depuis longtemps.

Jean-Pierre Rivère est heureux de cette réalisation : « Le centre de formation s’inscrit comme l’une des bases du projet OGC Nice. L’équipe fanion affichait d’ailleurs en 2015-16 la plus jeune moyenne d’âge d’Europe. Ses différentes catégories inscrites dans une vraie continuité, l’OGC Nice travaille à l’accomplissement personnel de chacun des garçons qui en portent les couleurs et à l’avènement des meilleurs parmi l’élite. En les impliquant dès leur plus jeune âge dans son projet, le club entend faire de ses jeunes les ambassadeurs concernés de son identité".

En conclusion de cette visite, le président niçois a remercié les visiteurs et confirmé sa volonté de fédérer l’ensembles des clubs mineurs du département autour de leur club fanion : " Pour nous, le football professionnel existe parce qu’il y a le football amateur. S’ils ne sont pas là, s’ils ne font pas le travail avec les jeunes, on n’a jamais de jeunes qui arrivent en pros. Je connais bien leur travail, car j’ai l’occasion de fréquenter ça en tant que parent. C’est un travail remarquable », clame le président du club phare niçois. « C’est un dévouement, c’est du temps. On est très heureux d’avoir des accords avec autant de clubs. Les partenariats, il faut qu’ils respirent et qu’ils vivent. Les clubs viennent ici. Cet échange est fondamental. »

Maxime Mistura

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message