Les triatlètes veulent tous gagner l’iron Man 2017

La presse était venu en nombre pour rencontrer plusieurs grands triathlètes professionnels. Parmi eux : Eneko LLanos ; Carrie Lester ; Annabel Luxford ; Victor Del Corral ; Fred Van LLied ; Alessandro Degasperi

Le dossard numéro 43 est appelé en premier à l’estrade. Il s’agit de Carrie Lester.
10e sur les championnats du monde à Hawaii, elle a remporté le triathlon d’Embruns.

Pour l’accompagner, une triathlonienne qui dévore l’Iron Man 70,3 dont elle a remporté le championnat d’Europe de la catégorie. Elle s’appelle Annabel Luxford. Toutes deux sont applaudies.

Sont appelés ensuite plusieurs messieurs à tous de rôles. En premier, le deuxième de la catégorie homme de l’Iron Man 70,3 et de celui de Lanzarote.
Alessandro Degasperi.


Puis l’espagnol Eneko LLanos qui participe par 2 à la distance olympique. Il vient de terminer 2e sur l’Iron Man de Claggenfourth.

Applaudis, ils sont très vite rejoints par le triple vainqueur de l’IRON MAN Nice (2011-2012-2013), et champion du monde Iron Man 2013, Fred Van LLied. Il est applaudi à son tour.

Enfin le vainqueur de l’édition 2016 les rejoints : Victor Del Corral.

La conférence commence.

Fred est questionné sur sa présence à l’Iron Man de Nice et sur sa préparation pour son second Iron Man un peu plus tard. Il répond rapidement par la négative. Pour Fred Van LLied, l’Iron Man de Nice n’est que fin juillet alors que celui d’Hawaii n’arrivera que le 14 octobre. Il a donc encore plein de temps pour se préparer. Pour lui, cette course peut servir de préparation quant à sa prochaine à Hawaii, un genre d’étalonnage.

Il est ensuite interrogé sur son duel avec Victor Del Corral pour la victoire de l’Iron Man. Là encore, il répond par la négative. Pour Fred Van LLied, il faut toujours se fixer sur soit même le reste dépendra... A chaque fois la course est différente, chacun à sa chance.

Victor Del Corral est à son tour questionné sur son possible duel avec Fred Van LLied. Lui aussi pense là même chose que Fred Van LLied. On est 30 athlètes au départ, chacun à sa chance. Lui souhaite retenir que la course sera belle et difficile.

Alessandro Degasperi est ensuite interrogé sur son choix de vélo, qui s’avère différent de certains participants. Il répond que si il avait le choix de plusieurs vélos auprès de son sponsor, il avait choisit un qui était plus léger, plus aérodynamique. Un vélo plus approprié pour toutes ces montées et descentes.

C’est de nouveau au tour de Victor Del Corral de se voir à nouveau interrogé sur son point fort sur cette course. Il répond que c’est un parcours vélo très technique et qu’il pourrait y avoir du vent sur les 45 derniers kilomètres.

Eneko Llanos lui aussi a doit à sa question, lui qui vient de finir 2e sur l’Iron Man de Claggenfourth. Il sent bien, prêt, même s’il avoue ne pas connaître vraiment la course.

C’est ensuite au tour des femmes d’être interrogées.
D’abord Carrie Lester sur sa participation à la course. Elle répond qu’avec son copain, ils participent à beaucoup de courses surtout en suisse. Cette fois Nice était bien situé dans le calendrier. Ils ne l’avaient jamais fait et donc ils se sont lancé l’objectif de faire cette course.

Annabel Luxford répond elle aussi à la question à son tour. Nice, elle voulait la courir depuis longtemps après avoir fait de nombreuses courses autour du monde. C’est une course avec un grand challenge, de nouveaux adversaires, de nouveaux risques. C’est une course avec un beau climat, un public chaud. Elle est nerveuse avant de découvrir la course.

Les deux athlètes sont interrogées sur leurs amitiés et sur leur fight lors de cet Iron Man. Elles répondent qu’elles sont amies. Elles se sont peu opposées sur de telles courses. Annabelle vient de Brisbane tandis que Carrie vient de Melbourne.

Le sujet change. Un des athlètes est interrogé sur le record du monde et le possible nouveau record du monde battu lors de l’édition. Un record que ne vise pas l’athlète.

La température est ensuite mise en question auprès des 5 triathloniens. Chacun à son plan de nutrition répondent tour à tour les triathloniens.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message