Mougins : les Jeux Olympiques par le Côte d’Azur Sport Film Festival

Pour sa deuxième édition, le Côte d’Azur Sport Film Festival a prévu du 18 septembre au 5 octobre, un festival proposant des projections, des débats et colloques pour partager les valeurs du sport. Après une première édition ancrée à Sophia-Antipolis en octobre 2016, le Festival s’est étendu sur la Côte d’Azur. Ces 18 et 19 septembre, c’est devant un très jeune public mouginois que des films ont été visionnés.

Ce n’est pas l’heure des Jeux Olympiques mais ils ont fait briller les yeux des enfants. C’est dans la salle Courteline que le Côte d’Azur sport Film Festival FICTS a projeté une série de courts-métrages, devant des publics âgés d’entre 6 et 10 ans. Ces films, créés à partir de compile d’images anciennes ou récentes des JO, mouvementées par une musique, ont mélangé scène de partage, joie ou pleurs des sportifs, explication de la naissance des jeux et du CIO…

Son ambition première : promouvoir la diffusion du symbole de la culture et l’héritage du sport, en passant par les avantages pour la ville hôte, par l’honneur de recevoir une médaille pour glorifier une nation ou encore par les valeurs de l’olympisme avec l’amitié, le respect et l’excellence. Le CIO l’appelle « l’empreinte olympique ».

Ces films veulent aussi sensibiliser le public, sur des thèmes comme l’évolution de la participation des femmes. En 1908, seulement 1,8% des sportifs étaient des femmes. En 2012, elles étaient 44,2% à y participer, rappellent-ils. Ils attirent également l’attention sur le droit humain de la pratique du sport.

« Cela peut donner des vocations pour Paris 2024 »

Entre les « oh ! » d’ébahissement devant les chûtes des skieurs ou les grands yeux face aux impressionnantes céremonies d’ouvertures, le film a procuré de vives émotions chez ces enfants. Ces derniers ont en suite pu poser des questions à Fabien Mathieu, chargé de projets du CROS PACA et Renato Ferrari, délégué au FICTS.

« L’idée c’était de leur montrer, avec Paris 2024, les valeurs de l’olympisme et on voit qu’il y a beaucoup de questions à l’issu du film », constate le directeur général adjoint des services de la mairie de Mougins, Philippe Chotard. Les questions fusionnent, sur les disciplines pour les plus petits, aux questions plus générales pour les plus grands.

« Cela peut donner des vocations pour Paris 2024 », remarque enfin M. Chotard, sourire au lèvres.

Océane Da Silva

Renato Ferrari et Fabien Matthieu présentent le Côte d’Azur Sport Film Festival. Crédit photo : Océane Da Silva

Fabien Matthieu répond au questions des enfants. Crédit photo : Océane Da Silva

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message