Nicolas Baudoin : "L’avenir du foot-volley passe par les jeunes"

Pendant que se disputaient samedi les qualifications de l'Open Espoir de foot-volley, nous avons rencontré le responsable de l'organisation, Nicolas Baudoin. Le technicien ne cache pas son enthousiasme devant l'évolution de la discipline. Même si celle-ci reste méconnue.

Nicolas Baudoin (au centre) prend la pause aux côtés de ses poulains, très prometteurs. (JV)

Comment l’idée d’organiser cet Open Espoir vous est-elle venue ?

Nicolas Baudoin : C’est devenu très logique. La municipalité de Nice nous a donné la possibilité de pratiquer le foot-volley à la Lauvette toute l’année. En se rapprochant du District, on a mis plus de 300 enfants sur le sable. Nous leur avons fait disputer une Coupe départementale. Aujourd’hui, ce sont les champions de Corse et de la région de Marseille qui participent à l’Open. C’est un enchaînement logique.

Vous ne cachez pas votre enthousiasme, mais le foot-volley reste une discipline très mineure...

N. B. : Le foot-volley n’est pas une discipline récente. En 1987, on passait en direct sur Canal + (sic). Depuis 1991, on n’a pas évolué, mais c’est en train changer. Le sport sur sable est en passe de se démocratiser. Les Corses ont une longueur d’avance sur tout le monde. En France, le premier club de foot-volley était Corse.

Quelle est votre ambition à terme pour le foot-volley ? Les JO ?

N. B. : L’ancienne star du football brésilien, Romario [ndlr : élu député fédéral de l’État de Rio de Janeiro en 2010, sous l’étiquette du Parti socialiste brésilien], songe à donner à ce sport une légimité en 4 x 4. Mais c’est Romario... (sourire) Derrière, il y a un très fort lobbying. Mais nous, notre ambition, c’est de faire des Open internationaux Espoirs. L’avenir de ce sport passe par les jeunes.

Open Espoirs et Master Foot-volley : le spectacle à l’honneur

Le spectacle était au rendez-vous ce week-end sur les terrains des Jardins Albert-Ier. Le foot-volley ne possède pas la résonnance médiatique du handball ou du beach-soccer, mais les joueurs qui ont participé aux tournois Espoirs et Master ont donné du plaisir aux spectateurs niçois. Voici les résultats de la finale des deux compétitions :

Open Espoirs (13-17 ans) :

Lucas Libra et Sébastien Castelli (Foot-volley Porticcio) - Lucien Alessandri - Martin Galenti (Foot-Volley Piana) : 2 sets à 1 (18/15 - 13/18 - 15/8).

Master Foot Volley :

Flores-Oliviera (Portugal) - Simone-Udo (Italie) : 2 sets à 1 (18/16 - 15/18 - 15/12).

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message