OGC Nice Handball : pérenniser le club au plus haut niveau

Après une belle saison, terminée à la quatrième place de la Ligue Féminine de Handball, le club souhaite s'inscrire dans la durée au plus haut niveau. Cela passe notamment par une intégration des jeunes joueuses du centre de formation au sein de l'équipe première.

La saison 2015/2016 est une belle réussite sportive pour l’équipe première de l’OGCN Handball. "Le club n’avait jamais terminé aussi haut par le passé. C’est la première fois qu’on termine quatrième de LFH" affirme Claude Mirtillo, le manager du club.

Il explique également que sur le plan budgétaire, le club est à sa place : "les trois qui ont fini devant nous, Metz, Fleury et Issy Paris ont un budget plus conséquent. A Nice on en est pas encore là" admet-il. "Quatrième on est à notre place. Aller plus haut la saison prochaine serait très ambitieux. Nous n’avons pas les moyens de viser la Coupe d’Europe" ajoute Claude Mirtillo.

Stabiliser le club en LFH en s’appuyant sur le centre de formation

Le manager du club a rappelé que l’objectif était de maintenir l’OGCN Handball à ce niveau pour garder la bonne santé du club, du centre de formation à l’équipe première. Pour cela, le club niçois va effectuer un travail important sur la formation. "Nous avons un centre de formation labellisé avec notamment 7 joueuses qui font partie de l’équipe de France espoirs. Nous souhaitons amener le plus de jeunes du club au plus haut niveau à long terme" annonce Claude Mirtillo.

Dès la saison prochaine des jeunes filles du centre de formation intégreront l’équipe première. "Nous n’avons pas le moyen de garder certaines joueuses cadres comme Cléopâtre Darleux, Alexandra Lacrabère ou Béatrice Edwige qui ont beaucoup d’ambition" avoue le manager du club. "Nous devrons donc nous appuyer sur des jeunes âgées de 17 à 21 ans issues du centre" explique t-il.

Côté recrutement, une internationale danoise rejoint les rangs de l’OGC Nice la saison prochaine. Il s’agit de Jane Schumacher, 28 ans, qui évolue au poste de demi-centre. Le club conserve également les deux internationales islandaises, Arna Pasldottir (28 ans) et Karen Knutsdottir (26 ans) ainsi que l’égyptienne Ehsan Abdelmalek (30 ans). Ces 4 joueuses apporteront leur expérience au sein d’un groupe très rajeuni. "La moyenne d’âge de l’effectif sera de 22-23 ans. Nous aurons un des effectifs les plus jeunes de France" se félicite Claude Mirtillo.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message