Rugby : Le Stade Niçois a raté le premier joker . Vienne l’emporte 26-22

Le Stade Niçois a raté le premier joker : battu à domicile , il devra aller chercher une victoire à l'extérieur pour se donner une chance de montée au tour suivant. En tout cas, c'est a un joli match de rugby auquel ont assisté les supporters des deux équipes. Un match beaucoup plus correct que pourrait le laisser supposer les nombreux cartons distribué pour des fautes de jeu et non des brutalités. Les nicois on montré un rugby solide et créatif qui a eu le malheur de tomber sur une défense viennoise bien en place la majeure partie du temps. Baissant d'intensité en seconde période le jeu varié proposé a posé de sérieux soucis aux viennois. Individuellement le talonneur Williams et le seconde ligne Quarrie se sont distingués chez les avants tandis que l'arrière Sorreau et le cente Maquaire l'on fait pour les 3/4 Coté viennois on s'est principalement appuyé sur les groupés pénétrants qui ont été le talon d'Achille de leurs adversaires sans oublier de s'appuyer sur de longues séquences de jeu qui ont peu à peu usé leurs vis à vis. Cette victoire collective de Vienne est une première belle étape vers la qualification qu'il faudra bien entendu se laisser échapper ,dimanche prochain.

Le match :

Vienne donne le coup d’envoi contre le vent, une glissade gêne un viennois dans sa défense et Kande marque en coin. Le groupé pénétrant Viennois lamine son vis à vis, pénaltouches successives et essai en coin de Coco Durand.

Orquera joue rapidement une pénalité et inscrit un essai entre les poteaux. Un carton blanc réduit les locaux à 14. Orquera occupe au pied avec l’appui du vent. Vienne se dégage mais écope de deux cartons successifs. Parcheminer conclut sur un décalage en bout de ligne. Les viennois passent sans plus de dégâts cette infériorité numérique.

Les Ciel et blanc remettent la main sur le ballon jusque dans les 22 adverses. Les avants fixent leurs adversaires et libèrent le ballon pour Ruet qui écarte sur Nico Chaix qui décale N’Gog pour l’essai en coin.

A la reprise les groupés pénétrant permettent aux viennois d’inscrire un essai par Burat. Vienne monopolise le ballon dans les 22 adverses Mais ne marque pa. Nice se dégage un viennois écope d’un carton rouge confus.

Nice prend l’avantage sur pénalité mais les viennois repartent par leurs avants. Le pilonage viennois est conclu par Bontinck. Vienne revient dans les 30 adverses pour les dernières minutes et emporte le match.

L’ANALYSE

CSV

Essais : Durand 9° N’Gog 40+2 Burat 43° Bontinck 70°
Transformations : Ruet 9° 43° Janisson 70°
Penalités : Ruet °

SN

Essais : Kande 1° Orquera 13° Parcheminer 32°
Transformations : Orquera 13° 32°
Penalités : Macaire 59°

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message